banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Agenda 2030 de l’éducation : Une synergie des actions préconisée

11 Jan 2018
357 times

Un cadre partenarial permettant de fédérer les synergies est suggéré dans le domaine de l’éducation pour l’atteinte des Objectifs de développement durable.

La Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (Cosydep) a organisé un atelier de 3 jours à l’intention des Ong et organisations syndicales d’enseignants. Cette session de renforcement des capacités s’inscrit dans la mise en œuvre des activités du programme du Fonds de la société civile pour l’éducation (Csef). Il s’agit, à travers cette rencontre, de renforcer la collaboration entre les Ong et les syndicats d’enseignants afin d’aboutir à un engagement fort sur le droit à l’éducation.
Selon Cheikh Mbow, coordonnateur national de la Cosydep, la réalisation des Odd exige un travail collégial, collectif et inclusif. Aussi, l’émiettement et la division des organisations syndicales et de la société civile ne favorisent pas, à son avis, la pertinence des actions entreprises. Poursuivant, il a estimé que, pour que la société civile puisse être crédible et écoutée, elle doit être suffisamment outillée.

Le sociologue et consultant de l’atelier, Babacar Mboup, a indiqué qu’il urge de créer un cadre partenarial qui permet de fédérer les synergies, afin qu’à l’heure du bilan, la Cosydep, la société civile et les organisations syndicales puissent présenter des résultats probants. Car depuis longtemps, les syndicats d’enseignants et les organisations non gouvernementales se regardent en chiens de faïence. Les uns tantôt qualifiés de bras droit de l’Etat, les autres souvent assimilés à des partenaires de partis de l’opposition. Un ensemble de préjugés faisant que les deux parties s’opposaient mutuellement.

« Pourtant les deux parties doivent poursuivre les mêmes objectifs : construire une école de qualité, équitable, inclusive et apaisée », a relevé Abdoulaye Ndoye du Cusemss. De l’avis de M. Mboup, il s’agit de faire table rase de tous les préjugés et autres obstacles qui pourraient entraver l’unification et l’entente des parties prenantes.

Une telle démarche a été saluée par le Syndicat des enseignants libres du Sénégal (Sels) dirigé par Abdou Faty. Lors de cette première journée, deux communications ont été présentées. La première, présentée par Oumar Sow, a trait aux défis et enjeux du partenariat syndicat/Ong. La seconde, portant sur les stratégies efficaces de collaboration pour une contribution de qualité à la politique éducative, a été introduite par le secrétaire général du Syndicat des inspecteurs et inspectrices de l’éducation nationale du Sénégal (Siens), El Cantara Sarr.

Pape Coly NGOME

 

Last modified on jeudi, 11 janvier 2018 13:59
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.