banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Dr Bocar Mamadou Daff, directeur de l’ACmu : « Le fait de doubler la couverture en 4 ans nous vaut beaucoup d’admiration »

29 Jan 2018
793 times

Depuis le lancement du programme de la Couverture maladie universelle (Cmu), des progrès considérables sont en train d’être enregistrés dans le domaine de la protection sociale au Sénégal. Car de 20% en 2012, l’on est à 47% (septembre 2017), tout régime confondu, a souligné Dr Mor Ngom, directeur de la Planification, des études et du suivi-évaluation de l’ACmu. Les 47% obtenus proviennent de l’assurance maladie des fonctionnaires et des agents du secteur privé et parapublic, des initiatives de gratuité (soins aux enfants de 0 à 5 ans, césarienne, dialyse, Plan sésame) et des personnes couvertes à travers les mutuelles de santé.

Seulement, malgré ces efforts, l’objectif de 75% de taux de couverture fixé lors du lancement du programme n’a pas été atteint en fin 2017. « Ce qui est important, ce n’est pas l’atteinte de l’objectif, mais le bond réalisé qui est de 27 à 30 points. On a quasiment doublé notre taux de couverture en 4 ans. Ceux qui ont fixé cet objectif étaient trop ambitieux. Ils voulaient faire beaucoup en si peu de temps, notamment en 4 ans. Certains pays comme le Japon ont fait 50 ans pour être au niveau où nous sommes aujourd’hui », a expliqué Dr Ngom.

Embouchant la même trompette, le directeur de l’Agence de la Couverture maladie universelle a soutenu qu’on ne peut pas construire de grandes choses sans ambition. « Le fait de doubler la couverture en 4 ans nous vaut beaucoup d’admiration. Pourtant, ce n’est pas évident si l’on se réfère à la dimension sociale et culturelle », a dit Dr Bocar Mamadou Daff. A cet effet, il a appelé à mettre en place une approche multisectorielle afin de mieux sensibiliser les populations sur l’importance de la Cmu. Aussi a-t-il invité « à parler à chaque personne et insister sur la solidarité », d’autant qu’il est difficile de dire à quelqu’un de cotiser sans tomber malade.

M. GUEYE

Last modified on lundi, 29 janvier 2018 13:27
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.