banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Lutte contre l’insalubrité à Dakar : Le Service d’hygiène lance le plan « Karangué » 4

09 Fév 2018
1357 times

Pour venir à bout de l’insalubrité et pour un meilleur environnement dans le département de Dakar, le Service d’hygiène a lancé, le 7 février 2018, dans la commune de Sicap-Liberté, le plan « Karangué » 4. Cette quatrième édition concerne toute les collectivités locales du département de Dakar. Selon le major Alla Ngom, chef de la sous-brigade départementale d’hygiène de Dakar, avec cette opération, l’objectif est de réduire de 80 % au moins le taux d’insalubrité en termes de gravats, ferraille et d’ordures dans chaque commune visitée. D’après ses explications, « Karangué » 4 s’inscrit dans la poursuite ininterrompue de l’intérêt général pour essayer de combattre l’insalubrité et préserver la sécurité des populations. « Notre environnement, à Dakar, est agressé par des dépôts de gravats, de ferraille et d’ordures ménagères ; ce qui crée une situation d’insécurité intolérable. C’est pourquoi on a mis en place comme riposte ce mécanisme fédérateur qui est « Karangué », a soutenu M. Ngom.

Il a révélé que le coût de ce plan est de trois millions de FCfa avec une durée d’exécution de dix mois. Pour sa mise en œuvre, 35 éléments seront mobilisés avec quatre véhicules d’intervention. Le major Ngom a en appelé alors à la participation des communes et des partenaires « pour permettre de vaincre l’insécurité et de sauvegarder la santé des populations ».

Dans ce sens, le maire de la commune de Sicap-Liberté, Santi Sène Agne, a dit sa reconnaissance d’accueillir le lancement de ce plan destiné à l'ensemble des communes du département de Dakar. Convaincu que « pour un esprit sain, il faut un corps sain, dans un environnement sain », il a noté que leur Conseil municipal fait de l’environnement et du cadre de vie des populations une priorité. C’est ainsi que la commune, selon lui, a déployé des équipes d’assainissement et de protection de l’environnement, lesquels sont toujours d'ailleurs sur le terrain pour nettoyer le périmètre communal, sous la protection d’une équipe de sécurité qui fait respecter certaines normes de protection de l’environnement aux populations.

Le sous-préfet de l’arrondissement de Grand-Dakar, Paul Basse, a assuré que les autorités administratives vont appuyer les opérations du Service d’hygiène dans tout le département. Mais, à son avis, il faut surveiller et encadrer les dépôts de gravats et d’ordures dans les communes en alliant sensibilisation et mesures coercitives.

Oumar KANDE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.