banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Planification familiale : Les bailleurs de fonds du Partenariat de Ouagadougou visitent le Sénégal

11 Avr 2018
968 times

La 4ème caravane des bailleurs de fonds du Partenariat de Ouagadougou se déroule cette année au Sénégal, en Guinée et en Mauritanie. L’étape du Sénégal, qui a démarré le 9 avril, se poursuivra jusqu’au 12 avril 2018.

C’est par le Sénégal que les bailleurs de fonds du Partenariat de Ouagadougou (Po) ont débuté, le 9 avril 2018, leur caravane qui va les conduire en Guinée et en Mauritanie. Ces trois Etats sont, avec le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger et le Togo, les 9 pays francophones d’Afrique de l’Ouest du Po.

Selon le communiqué qui nous est parvenu, cette « caravane des bailleurs du Po, tout comme les précédentes, répond à l’ambition d’élargir les moments d’échange entre les parties prenantes du Po. Elle offre un moment exceptionnel pour soutenir les pays dans leurs efforts de mise en œuvre des plans d’action, mais également de faire un plaidoyer auprès des autorités pour le respect des engagements pris en matière de Sr/Pf (Santé de la reproduction/Planification familiale ».

Le Sénégal, malgré sa position de leader lors de la première phase de mise en œuvre du Po (2011-2015), est dans une situation de ralentissement durant les 2 premières années de la phase d’accélération (2016-2020). En 2017, par exemple, le gap qu’il devait combler était de 10.800 nouvelles utilisatrices de la planification. Car l’objectif était d’avoir 86.800 femmes additionnelles l’année dernière.
Par contre, il n’a réuni à enrôler que 76.000 nouvelles utilisatrices de la Pf. « Le défi sera donc non seulement de rattraper son retard afin d’atteindre l’objectif de 217. 000 utilisatrices additionnelles d’ici à 2020 mais aussi d’atteindre l’ambitieux objectif de 45 % de taux de prévalence contraceptive en 2020 prévu dans le Plan national d’action budgétisé (Panb) de deuxième génération », lit-on dans la note transmise par l’Unité de coordination du Partenariat de Ouagadougou (Ucpo).

C’est ainsi qu’il a été question, lors de la première journée de visite des bailleurs du Po au Sénégal, « […] d’échanger sur les enjeux de la Pf, de convenir des sujets et questions à aborder et de développer les messages clés à faire passer aux autorités et leaders du pays. Cette rencontre a permis aux uns et aux autres de partager leur expérience sur les thématiques relatives à l’offre et à la demande de services, les progrès réalisés, mais aussi les défis toujours présents dans la disponibilité des produits, la législation en matière de santé de la reproduction, les considérations socio-culturelles », etc.

Après la visite de courtoisie à la Direction de la santé de la mère et de l’enfant (Dsme), les séances de travail avec les bailleurs présents au Sénégal, la rencontre avec les ambassadeurs, parlementaires, ministères clés (Finances, Education, Femme, etc.), les caravaniers comptent, aujourd’hui, descendre sur le terrain pour faire la revue de certaines expériences déroulées dans notre pays. Ils se rendront, à cet effet, au district sanitaire de Pikine, à l’Asbef, à Yoff, au centre de santé Gaspard Camara et au Centre jeune de l’Ucad. Cela, avant d’assister, dans l’après-midi, à une réunion regroupant toutes les parties prenantes et centrée sur la « Situation de la Pf au Sénégal : avancées, obstacles et perspectives pour atteindre les objectifs nationaux ».

Maïmouna GUEYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.