banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Maladies tropicales negligées : Faire de la lutte une troisième révolution en santé publique

15 Mai 2018
736 times

Pour éliminer les Maladies tropicales négligées (Mtn), les responsables veulent insister sur le plaidoyer avec les médias. Speakup Africa a tenu, à cet effet, un atelier de mobilisation à Dakar au profit de journalistes sénégalais et nigériens.

Ce sont des pathologies qui ne nécessitent pas de grands investissements, mais font des ravages en silence du fait d’un manque d’attention de la part des acteurs. Les Maladies tropicales négligées (Mtn), puisque c’est d’elles qu’il s’agit, sont d’évolution longue et causées par un microbe vivant dans les cours d’eau ou transmissibles par la piqûre de moustiques ou dans des conditions d’hygiène et d’assainissement déplorables. Elles touchent plus d’un milliard de personnes dont la majorité des cas se trouve en Afrique.

L’Oms a identifié 17 Mtn dans le monde, mais la région africaine, notamment la zone allant du Sénégal au Niger, dans sa lutte, ne prend en charge que les 5 maladies prioritaires pouvant être éliminées par la chimiothérapie préventive. Il s’agit du trachome qui cause la destruction des yeux, de la Géo helminthiase (vers intestinaux), de l’onchocercose qui ne concerne que 8 districts se trouvant au sud-est et au sud du Sénégal, de la filariose lymphatique qui s’attaque aux entrejambes des garçons et de la schistosomiase causée par une larve qui a comme biotope l’eau.

Le coordonnateur national du Programme de lutte contre les Mtn au Sénégal, Dr Mamadou Ndiaye, a indiqué qu’il faut une appropriation de ce combat sur toute la pyramide sanitaire mais aussi dans la sensibilisation, car l’hygiène et l’assainissement jouent un rôle important pour prévenir ces maladies. « Après le Sida, le paludisme et la tuberculose, la lutte contre les Mtn constitue la 3ème révolution en santé publique », a-t-il estimé. Selon lui, pour l’élimination de ces pathologies dans la région ouest-africaine d’ici à 2020, il faut un taux de couverture médicamenteuse d’au moins  65 %.

Donc, la sensibilisation est importante, d’où la tenue d’un atelier de mobilisation des médias en faveur des Mtn par l’Ong Speakup Africa avec des journalistes sénégalais et nigériens. Fara Ndiaye, directrice adjointe de Speakup Africa, a rappelé que, dans le cadre de l’élimination prévue en Afrique en 2020, le plaidoyer a permis de mobiliser les firmes pharmaceutiques pour des dons de médicaments à distribuer estimés à 17,8 milliards de dollars.

Oumar KANDE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.