banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Atteintes des objectifs mondiaux de santé : Des interventions complètes recommandées

15 Mai 2018
760 times

La Commission Guttmacher-Lancet propose un programme dans lequel elle invite gouvernements, organismes internationaux, bailleurs de fonds, société civile, à s’engager en faveur de l’accès universel à la santé et aux droits sexuels et reproductifs.

« Les écarts en santé et en droits sexuels et reproductifs à l’échelle mondiale ont d’énormes répercussions sur les personnes, les communautés et les économies. Nous ne devons plus tolérer ce problème », lance le Dr Alex Ezeh, co-président de la Commission Guttmacher-Lancet sur la santé et les droits sexuels et reproductifs, par ailleurs ancien directeur général de l’ « African population and health research Center ». Cette commission, composée « d’experts du monde entier en matière de santé, de développement et de droits humains à l’échelle planétaire », invite, dans un communiqué, « les gouvernements nationaux, les organismes internationaux, les bailleurs de fonds, les groupes de la société civile et autres intervenants majeurs à s’engager sur la voie d’un nouveau programme audacieux en faveur de l’accès universel à la santé et aux droits sexuels et reproductifs ».

Dans un rapport publié dans The Lancet le 9 mai 2018 et dévoilé à Johannesburg (Afrique du Sud), la Commission détaille « l’ampleur des besoins de santé sexuelle et reproductive : « Chaque année, dans les régions en développement, plus de 200 millions de femmes désirent éviter une grossesse, mais ne pratiquent pas la contraception moderne, plus de 45 millions de femmes reçoivent des soins prénatals inadéquats ou nuls et plus de 30 millions de femmes n’accouchent pas dans un établissement de santé ».

Ces données spécifiques aux pays en développement sont complétées par celles enregistrées à l’échelle mondiale et faisant état annuellement de « 25 millions d’avortements pratiqués dans des conditions dangereuses, jusqu’à 180 millions de couples pouvant être concernés par des problèmes d’infertilité,  près de deux millions de personnes infectées par le Vih et environ 266.000 femmes qui meurent du cancer du col de l’utérus ». A ce sinistre tableau se greffent les violences dont est victime « environ une femme sur trois dans le monde, le plus souvent aux mains d’un partenaire intime ».

Eliminer les inégalités
Ainsi, « le moment est venu d’éliminer ces inégalités en adoptant une approche complète qui n’omette pas les éléments indispensables, tels que l’accès à l’avortement légal médicalisé, la prévention des cancers de l’appareil génital ou le traitement de l’infertilité », estime le Dr Ezeh. Dans le même sillage, souligne Ann M. Starrs, co-présidente de la Commission et Pdg du Guttmacher Institute, « depuis trop longtemps, le monde accepte comme inévitables ces tristes réalités. Notre rapport montre comment elles peuvent être surmontées en traçant une feuille de route que les pays peuvent suivre pour mettre en place les services et les interventions essentiels ». Poursuivant, elle fait savoir : « Nous avons les moyens d’accéder à la santé et aux droits sexuels et reproductifs universels, et nous savons comment. Des avancées significatives sont possibles ; elles sont abordables et elles sont indispensables ».

Maïmouna GUEYE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.