banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Décès de l’étudiant Mouhamadou Fallou Sène : Le Sudes/Esr exige la mise en place d’une commission d’enquête indépendante

18 Mai 2018
777 times
Décès de l’étudiant Mouhamadou Fallou Sène : Le Sudes/Esr exige la mise en place d’une commission d’enquête indépendante Photo d'archives

Suite au décès de l’étudiant Mouhamadou Fallou Sène et les 48 heures de grève d’avertissement qu’il avait décrété dans toutes les universités publiques du Sénégal, le Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal/Enseignement supérieur et recherche (Sudes/Esr), exige la mise en place immédiate d’une commission d’enquête indépendante et son intégration parmi les membres de cette commission. Selon le secrétaire général du Sudes/Esr, Oumar Dia, cette tragédie, révoltante et choquante, les replonge dans la tristesse de celles également malheureuses de Balla Gaye (2001) et de Bassirou Faye (2014).

« L’on se disait que le gouvernement avait un minimum de bon sens et qu’instruit par les malheureuses expériences du passé, il ne permettrait plus que se reproduisent des situations pouvant conduire à de tels drames. Hélas, la tragédie du 15 mai a fini par nous édifier sur le fait que le gouvernement n’apprend jamais de ses erreurs et que de futures morts d’étudiants pour défaut de paiement à temps de leurs bourses ne sont pas impossibles », a expliqué M. Dia. Pour le Sudes/Esr, la responsabilité du gouvernement sur la mort de l’étudiant Mouhamadou Fallou Sène est totale.

« Nous allons évaluer ce premier plan d’actions et décider de la suite à tenir. Nous prévenons le gouvernement : il est hors de question que l’enquête sur cette mort de plus connaisse le même sort que les précédentes. Nous sommes déterminés et resterons mobilisés jusqu’à ce que cette affaire et celle Bassirou Faye soient tirées au clair et que les coupables soient condamnés. Aujourd’hui, de graves menaces pèsent sur l’année universitaire », a ajouté le Sg du Sudes/Esr.

O. NDIAYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.