banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Saint-Louis : Vers l’érection d’un centre de diabétologie

18 Mai 2018
804 times

La deuxième édition des journées d’endocrinologie et de diabétologie s’est tenue à Saint-Louis. Elle est à l’initiative du Réseau métabolisme diabète et nutrition au Sénégal (Remedian). Au cours de cette rencontre, les spécialistes ont émis le souhait de faire construire un centre de diabétologie d’un coût d’environ 100 millions de FCfa dans la vieille ville.

L’ampleur du diabète au Sénégal, plus précisément à Saint-Louis, a été au centre des échanges lors des journées d’endocrinologie et de diabétologie qui ont eu lieu dans cette ville. C’est pourquoi le Dr Martin Carvalho, de l’Institut d’endocrinologie et de la nutrition de Marseille, a souligné la nécessité d’ériger, dans la commune de Saint-Louis, un centre de diabétologie, après Dakar et Thiès.

Pour lui, l’objectif est d’installer ces centres « dans chaque région afin de lutter et de sensibiliser sur cette pandémie qui cause énormément de problèmes ». Pour l’instant, la centaine de millions nécessaire est en train d’être mobilisée avec le concours des bailleurs, a ajouté le Dr Carvalho.

A Saint-Louis, a-t-il renseigné, le taux de prévalence du diabète tourne autour de 10 %. « Il est important de tenir ces genres de rencontres qui vont permettre aux médecins et autres paramédicaux d’acquérir de nouvelles compétences dans la lutte contre cette maladie ». « Diabète et Ramadan », « Hypertension artérielle et complications cardiovasculaires du diabète », « Innovations thérapeutiques », « Endocrinologie, obésité et diabète » sont autant de thématiques qui ont été abordées au cours de cette rencontre. C’est dans ce sens que le Dr Awa Mbow Kane, présidente du Comité d’organisation de Remedian, a souligné l’importance de mettre les professionnels de santé en réseau afin d’échanger sur les informations nouvelles ayant trait au domaine médical. Cette rencontre a permis au Pr Naby Baldé, président de la Fédération internationale de diabète pour la région Afrique, de relever l’importance de la sensibilisation sur cette pathologie, d’autant que « 7 personnes sur 10 n’ont pas accès à l’information quant à leur maladie ». Il est aussi revenu sur l’importance de cette épidémie « chez les enfants qui sont en grand nombre diabétiques et dont les parents ne sont pas au courant de leur maladie ».

A l’image de la première édition, tenue à Saly, en 2016, plusieurs médecins et paramédicaux venus de la France, de la sous-région et des différentes régions du Sénégal ont partagé leur expérience en matière de diabète, de métabolisme, de nutrition et d’endocrinologie. Ils ont également échangé sur les nouveautés thérapeutiques dans la prise en charge de ces maladies. Ce congrès a, en outre, servi de cadre pour lancer l’appel à candidatures pour la deuxième promotion de médecins sénégalais devant bénéficier d’une bourse de formation au diplôme de diabétologie.

Aussi, un plaidoyer a été fait pour la construction d’un centre de diabétologie à Saint-Louis.

Amadou Maguette NDAW

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.