banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Hôpital Aristide Le Dantec : Du matériel médical de la Cdc au service dermatologie

23 Mai 2018
697 times

La Caisse de dépôt et de consignation (Cdc) a remis, hier, du matériel médical d’une valeur de 15 millions de FCfa au Service dermatologique de l’hôpital Aristide le Dantec.

Le Service de dermatologie de l’hôpital Aristide Le Dantec a reçu du matériel médical d’une valeur de 15 millions de FCfa de la Caisse de dépôt et de consignation (Cdc). La cérémonie de remise s’est tenue hier. Pour le Pr Suzanne Niang, chef dudit service, « cet acte salutaire enrichit considérablement la qualité de vie des malades déjà en souffrance ». Elle a fait savoir que « les maladies de la peau ont déjà une connotation psychologique, parce que ce sont des infections très préoccupantes. Pour ces raisons, l’hôpital doit constituer un havre de paix pour ces malades ».

Le Pr Niang a aussi demandé un parrainage avec la Cdc. C’est « la seule chose qui peut nous permettre de mettre fin à la vétusté de nos locaux et d’aménager le service », a-t-elle dit. De même, elle a invité les autres structures à s’inspirer de l’exemple de la Cdc pour relever le plateau technique des hôpitaux qui doivent être au service de toutes les populations.

Le secrétaire général de la Cdc, Khalifa Ababacar Ndao, a indiqué que ce matériel vient appuyer l’hôpital Aristide Le Dantec qui est une structure de référence en Afrique de l’Ouest. Compte tenu de l’importance que le gouvernement du Sénégal accorde à la santé, M. Ndao a soutenu que la Cdc compte jouer sa contribution. Toujours dans le cadre de la Rse, il a rappelé que la structure qu’il représente travaille avec le ministère de l’Education nationale pour l’élaboration de manuels destinés aux élèves de la banlieue. Le ministre de l’Environnement et du Développement, le Pr Mame Thierno Dieng, ancien chef du Service de dermatologie de l’hôpital Aristide Le Dantec, a pris part à la cérémonie.

Oumar KANDE

7 000 CONSULTATIONS PAR AN
Le Service de dermatologie de l’hôpital Aristide le Dantec a une triple mission : la formation, les soins et la recherche. Selon son chef, il constitue « le seul service d’hospitalisation dans ce pays concernant les maladies de la peau ». Il dispose de 20 lits accueillant 250 hospitalisations par an. Annuellement, le service effectue 7000 consultations. « Nous constituons un des plus grands centres de formation en Afrique francophone avec 5 Professeurs titulaires, 3 assistants, 3 internes et 55 médecins en cours de spécialisation », a soutenu le Pr Suzanne Niang, rappelant que plusieurs centaines de médecins ont été formés dans ce service depuis l’année 2000 avec des étudiants qui viennent de l’Afrique francophone et du Maghreb.

Le ministre de l’Environnement, avant son entrée dans le gouvernement, a réaffirmé la qualité des ressources humaines de cette structure. « On forme les meilleurs dermatologues de la zone dans ce service. Les Maghrébins viennent se former ici. Et dans leur pays, ils sont recherchés. La dermatologie au Sénégal a de beaux jours devant elle, car il y a des gens compétents dans ce service », a souligné Mame Thierno Dieng.

O. KANDE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.