banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Renforcement de l’expertise en sciences mathematiques : La Bad et l’Aims signent une lettre d’intention

26 Mai 2018
496 times

La Banque africaine de développement (Bad) a signé, hier, à Busan, en Corée du Sud, lors de ses assemblées annuelles, une lettre d’intention avec l’Institut africain des sciences mathématiques. Laquelle vise à identifier des opportunités de partenariats potentiels entre les deux institutions.

Une lettre d’intention entre la Banque africaine de développement (Bad) et l’Institut africain des sciences mathématiques (Aims en anglais) a été signée, hier, à Busan, en Corée du Sud, lors des assemblées annuelles de la Bad (21 au 25 mai). Selon le communiqué, cette lettre vise à identifier les opportunités de partenariats potentiels entre les deux institutions. Le document renseigne que les organisations étudieront spécifiquement les moyens de renforcer l’éducation et la recherche dans les sciences mathématiques à travers l’Afrique. Cette lettre, précise-t-on, illustre une intention de collaboration qui offrira la possibilité de mobiliser des ressources destinées à développer et renforcer les qualifications avancées en sciences, en technologie et en innovation, ainsi que les connaissances nécessaires pour conduire l’économie moderne en Afrique.

Jennifer Blanke, vice-présidente de la Banque chargée de l’agriculture et du développement humain et social, et Thierry Zomahoun, président et directeur général de l’Aims, sont les signataires de cette lettre d’intention. « Les mathématiques et la science jouent un rôle essentiel dans la promotion du développement humain et de l’innovation en Afrique. Ce qui est vraiment enthousiasmant pour nous, c’est qu’il s’agit de rechercher des solutions africaines aux défis africains. Et ce, dans tous les domaines où nous travaillons. Nous sommes ravis de faire cela et de le faire avec l’Institut africain des sciences mathématiques », a déclaré Mme Blanke.

La Bad et l’Aims affirment que l’un des résultats possibles de cette lettre pourrait être la mise en place d’un programme de partenariat destiné à renforcer l’expertise en sciences mathématiques en Afrique. Ce programme de partenariat serait chargé de contribuer au développement d’une communauté africaine jeune et solide de scientifiques et de technologues de classe mondiale. « Nous sommes en train de parler de la mutation de l’Afrique et c’est une passion qui anime l’Aims. Ce que je crois personnellement, c’est que rien n’est possible sans les individus », a soutenu M. Zomahoun.

L’Aims a été créé en septembre 2003 en tant que moyen d’intervention de l’Ua-Nepad pour le renforcement des capacités en sciences mathématiques sur le continent. Il s’agit d’un réseau panafricain de centres d’excellence permettant aux étudiants d’Afrique les plus doués de devenir les innovateurs qui mèneront le continent vers l’autosuffisance scientifique, éducative et économique.

De notre envoyé spécial à Busan : Aliou KANDE

 

Last modified on lundi, 28 mai 2018 09:56
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.