banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Coupe abusive de bois : Les trafiquants de plus en plus agressifs à Kolda

29 Mai 2018
515 times
Coupe abusive de bois : Les trafiquants de plus en plus agressifs à Kolda Photo d'archives

Les trafiquants de bois deviennent plus agressifs. Ils n’hésitent pas à s’attaquer à quiconque veut les empêcher d’accomplir leur forfait. Les mesures prises par les autorités sénégalaises pour enrayer le trafic illicite de bois en destination de la Gambie rendent les trafiquants de bois plus agressifs. Se sentant de plus en plus acculés dans leurs activités, de nombreux cas d’agressions physiques sur des agents des Eaux et Forêts et des membres des Comités villageois de lutte contre le pillage de la forêt ont été enregistrés au cours des 2 dernières années dans la région de Kolda. Le dernier cas en date remonte au mois d’avril dernier avec l’assassinat de Moustapha Guèye, du village de Sam Yoro Guèye (commune de Niaming, département de Médina Yoro Foulah).

Par ailleurs, les trafiquants ne se contentent plus de couper le venn, ils s’attaquent désormais au kapokier et à d’autres espèces. Ce qui veut dire que le combat contre la coupe abusive de bois n’est pas encore gagné. Cependant, il faut reconnaître que le phénomène a nettement baissé entre 2017 et 2018 par rapport aux années passées. Les opérations combinées des forces de défense et de sécurité, l’augmentation du nombre d’agents des Eaux et Forêts dans les zones sensibles et la mise en place des Comités villageois de surveillance de la forêt dans les localités frontalières avec la Gambie y sont pour quelque chose. La confiscation des moyens de transport utilisés par les trafiquants (chevaux, ânes, motos et tracteurs), ainsi que le matériel de coupe comme les scies et les coupe-coupe et le durcissement des sanctions contre les contrevenants ont également eu un effet dissuasif auprès de certains.

Mamadou Aliou DIALLO

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.