banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Recyclage électronique et protection de l’environnement : L’Adie lance le projet « e-déchets »

29 Mai 2018
951 times
Le projet « e-déchets » est une réponse écologique et économique aux déchets électroniques. Le projet « e-déchets » est une réponse écologique et économique aux déchets électroniques.

Pour procéder au recyclage écologique des déchets électroniques, tout en créant de la richesse grâce à l’économie circulaire, l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie) a lancé le projet « e-déchets ». Ce dernier se veut une réponse écologique et économique face aux déchets électroniques.

Anticiper sur les effets négatifs des déchets électroniques. Tel est l’objectif du projet « e-déchets » lancé par l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie). C’est dans ce cadre qu’elle a mis sur pied une unité de recyclage des Déchets des équipements électriques et électroniques (Deee). Un document reçu de l’Adie fait noter que la collecte de ces déchets permet de limiter le gaspillage des ressources naturelles nécessaires à leur conception, mais aussi d’éviter la dissémination de polluants très toxiques pour l’environnement.

Néanmoins, les équipements contiennent des éléments valorisables qui, exploitées, peuvent permettre d’instaurer un cercle vertueux et économiquement rentable de gestion des déchets électroniques. « Ces déchets sont de plusieurs natures. Répertoriés en différents niveaux de danger, tous ces déchets peuvent avoir un impact nocif sur la santé humaine et sur l’environnement.

Afin d’éviter que le danger se propage, il est impératif de savoir classifier ces éléments avant de pouvoir se lancer dans le démantèlement de matériels électroniques », lit-on dans le document.

Plus de 74 tonnes de déchets électroniques traités
Dans le sens du démantèlement des déchets électroniques, l’Adie rappelle qu’en 2016, elle a eu à effectuer un traitement record de 50 tonnes de déchets électroniques. Toutefois, compte tenu du pourcentage de renouvellement assez faible des équipements informatiques, la tendance a été faible en 2017 avec 24,5 tonnes de déchets électroniques démantelés. Le communiqué d’informer aussi qu’un Comité national stratégique a été mis sur pied dès le début de l’année 2017 afin d’associer à ce projet les acteurs de l’écosystème sénégalais à travers une démarche participative.

L’une des perspectives à court terme du projet est de proposer un cadre légal et réglementaire spécifique pour accompagner la filière même de gestion des déchets électroniques. Par ailleurs, l’Adie envisage de mettre sur pied un grand centre de traitement des Deee au Sénégal qui pourra constituer une référence africaine et prendre en charge le démantèlement de ces déchets dans la sous-région.

Oumar KANDE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.