banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Assainissement : Joal-Fadiouth bientôt soulagée des eaux stagnantes

01 Jui 2018
480 times

Les travaux d’assainissement de la commune de Joal-Fadiouth sont dans leur dernière phase. Ils seront bouclés dans deux mois, selon le directeur général de l’Onas qui était en visite dans la localité le 29 mai dernier.

Les problèmes d’inondation dans la commune de Joal-Fadiouth seront bientôt un vieux souvenir. Avec la réalisation des projets en cours initiés par l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas), une vieille doléance des populations et des autorités locales sera satisfaite. « Nous allons donner à 30.000 personnes l’accès à l’assainissement, une station de boue de vidange, des stations, des relais de branchement communautaire et surtout la génération d’emplois à travers le traitement que nous allons faire des eaux usées dans la commune de Joal-Fadiouth », a déclaré Lansana Gagny Sakho, directeur général de l’Onas. Selon lui, c’est un effort énorme que l’Etat a consenti pour combler un vide dans cette localité du pays. Puisque, selon lui, c’est la première fois qu’il y a un projet englobant des actions liées à l’écosystème dans la région. « Vous prenez Matam, Ziguinchor, Kolda, Sédhiou et Joal, c’est la première fois, depuis que ces localités existent, qu’elles ont un système d’assainissement ». Cela veut dire, à ses yeux, qu’il y a une volonté politique du chef de l’Etat qui veut casser la césure sociale entre les centres urbains et les centres ruraux pour que les gens des villes, au même titre que ceux des campagnes, aient exactement les mêmes qualités de vie. La visite de chantier a permis à M. Sakho et ses collaborateurs « de savoir que les travaux vont se terminer dans deux mois ». Il n’a pas manqué de demander aux populations de s’approprier ces ouvrages et d’en faire un bon usage. La mise en œuvre du projet devrait permettre de soulager les populations avec l’évacuation des eaux usées. Pour Boucar Diouf, « il nous apporte un grand soulagement et beaucoup de satisfaction ». Avant, a-t-il renseigné, la commune souffrait des inondations qui constituaient la maladie principale. « Les populations ne peuvent plus accéder au centre de santé. La conséquence : il y a un problème de santé, sans oublier les nombreuses incommodités », a-t-il signalé. D’où l’importance pour lui, d’avoir un projet pour l’assainissement des eaux pluviales à Joal-Fadiouth.

Aliou Niang du Projet eau assainissement en milieu urbain (Peamu) a souligné que « le projet permet de faire une adduction d’eau vers les maraîchers qui pourront profiter des eaux épurées vers leurs zones d’activités ». Ce qui devrait donc, de l’avis du directeur général de l’Onas, combler le déficit en eau pour ces travailleurs de la terre. « Vous savez que l’accès à l’eau est un problème très difficile, mais avec cette station de boue de vidange, on va avoir de l’eau qu’on va traiter et déjà des conventions sont signées », a-t-il indiqué.

Ousseynou POUYE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.