banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Promotion des incubateurs et des startups : Démarrage de la construction d’un écosystème plus propice

01 Jui 2018
440 times

Le Sénégal va jeter les bases de la valorisation des résultats de recherche et d’un écosystème propice à la concrétisation des projets innovants. La direction générale de la Recherche a convié des jeunes entrepreneurs et des spécialistes à un échange de bonnes pratiques au cours d’un atelier ouvert le 31 mai 2018 à Dakar.

Le Sénégal jette les bases de l’utilisation des fruits de la recherche et d’encadrement de l’effervescence dans l’univers des innovations, dans la course à la création des pouces ou des jeunes entreprises. Les innovateurs, les chercheurs, et les directeurs des institutions de recherche ont amorcé la réflexion dans l’optique d’affiner « une stratégie de promotion des incubateurs d’entreprise et d’accompagnement des startups ». « Le Sénégal veut disposer de projets, de programmes, pour donner un nouvel élan à la recherche, à côté de l’innovation. Il a décidé d’en faire un levier de développement », a fait remarquer le directeur de la recherche et de l’innovation, Amadou Thierno Gaye.
A sa suite, le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Malick Sow, a mis en avant la priorité accordée à la construction d’un écosystème favorable à la recherche, à l’éclosion de la créativité, à l’entreprenariat. « Il est nécessaire de mettre en place un incubateur afin d’accompagner les chercheurs, les startups. Le Sénégal accorde une priorité à la valorisation des travaux des chercheurs », a souligné M. Sow.
L’atelier fera office d’une plateforme de partage d’expériences entre les chercheurs, les dirigeants des startups. Les participants ont dégagé des mesures d’accompagnement des porteurs de projet. Il est attendu l’élaboration d’un cadre juridique légal, la mise en place des outils et mécanismes de financement des startups.

Il faut rappeler que les universités publiques sénégalaises sont à la page de la création des incubateurs. Ces services ont pour mission de favoriser « l’émergence et la concrétisation de projets de création d’entreprises innovantes valorisant les connaissances et les résultats de recherche ». L’incitation à l’innovation et à l’entreprenariat est perçue comme une voie alternative au sous-emploi, au chômage des diplômés. « Les universités ont tout à gagner en impulsant des innovations, en créant les conditions de valorisation économique des résultats de la recherche », a défendu Malick Sow.

La direction générale de la Recherche et de l’Innovation a engagé la réflexion dans un contexte où les technologies de l’information et de la communication ont favorisé l’éclosion des pouces, la concrétisation des projets. Aujourd’hui, les plus hautes autorités ont concrétisé leur engagement à encourager cet élan par la mise en place de la Délégation générale à l’entreprenariat rapide en mars 2018.

Idrissa SANE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.