banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Equité et égalité de genre : Plaidoyer pour la fiabilité des données

06 Jui 2018
685 times

Le Forum des éducatrices africaines (Fawe) fait des données une exigence. C’est pourquoi il a organisé un atelier de renforcement de capacités des acteurs sur les données de plaidoyer relatives au genre.

Les Violences basées sur le genre (Vbg) continuent de préoccuper les communautés et autres organisations de la société civile comme le Forum des éducatrices africaines (Fawe). Si l’on se réfère à cette structure, le taux de femmes mariées pendant l’enfance est de 31%. Et si des solutions d’urgence ne sont pas trouvées, il va connaître une hausse. En effet, pour la directrice de Fawe, Anta Basse Conté, les filles mariées très tôt ne peuvent plus aller à l’école et sont souvent victimes de violence domestique, de maltraitance, de viol…En plus, elles sont exposées à de nombreuses infections et autres maladies handicapantes.

Pour le Fawe, les grossesses précoces constituent aujourd’hui une préoccupation dans de nombreux établissements scolaires. Chaque année, de nombreux cas sont recensés à travers le pays. Mais la situation est plus inquiétante au sud du pays, notamment dans la région de Sédhiou qui enregistre 30% des grossesses précoces et celle de Ziguinchor avec 19%. Ces taux dépassent largement la moyenne nationale qui se situe entre 2 et 3%. Les données fournies par les enquêtes de Fawe révèlent que c’est au niveau du collège que le problème est plus ressenti, car entre la sixième et la troisième, le taux de grossesse précoce est de 71% contre 28,1% au secondaire.

De l’avis de la directrice de Fawe, Anta Basse Conté, ces contraintes constituent de véritables obstacles au leadership des jeunes filles sénégalaises. De même, l’obligation scolaire de 10 ans risque d’être hypothéquée à cause du taux croissant d’abandon chez les filles.

Pour apporter sa contribution dans la recherche de solution à ce phénomène, le Fawe a déroulé un programme de plaidoyer national portant sur les données relatives au genre, en partenariat avec « Equal Measures 2030 ». Ces deux partenaires sont convaincus que le plaidoyer reste une stratégie efficace et efficiente afin de lutter contre les violences basées sur le genre, mais aussi d’améliorer le maintien des filles à l’école et d’appliquer les textes de loi en faveur de la promotion de l’équité et de l’égalité de genre. Pour y parvenir, Mme Conté estime qu’il faut nécessairement disposer de données fiables susceptibles d’apporter des changements souhaités.

Pape Coly NGOME

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.