banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Lutte contre la pollution plastique : Les élèves du lycée Demba Diop s’approprient le combat…

07 Jui 2018
598 times

La célébration de la Journée mondiale de l’environnement a été l’occasion pour l’Ong Enda énergie d’investir des établissements scolaires de Mbour. La structure qui appuie cinq communes du département, dans le cadre de l’Entente intercommunale de la Petite côte (Eipc), veut mettre à contribution les écoliers pour une bonne prise en charge des questions environnementales.

En marge de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement, l’Ong Enda Energie a mis à contribution les écoliers des établissements des cinq communes qui composent l’Entente intercommunale de la Petite côte (Eipc). Il s’agit de Mbour, Malicounda, Ngaparou, Saly-Portudal et Somone. Pour Mame Bousso Faye, chargée de projets développement durable et territoires à Enda Energie, qui coordonne le programme Bonne gouvernance écologique dans l’Eipc, une série d’actions est déroulée sur trois ans (2018-2020) avec le volet déploiement d’activités d’éducation, de sensibilisation et de formation à l’endroit d’acteurs comme les élèves, les hommes des médias ou encore les leaders d’opinion. « La thématique de la journée consiste à combattre la pollution plastique. Elle entre en droite ligne avec nos activités phares dans la gestion des déchets. Il y a un grand volet recyclage, réduction, réutilisation, mais aussi valorisation en général », a-t-elle déclaré.

Du coup, la célébration de la journée a été un prétexte pour mener des activités avec des écoles de l’Entente afin de les amener à être des acteurs de la gestion des déchets dans la Petite côte. « L’idée, c’était d’essayer de voir comment, à partir des déchets plastiques produits dans les communes respectives, proposer aux acteurs des produits utilitaires qui pourraient servir dans la vie de tous les jours », a expliqué Mme Faye.

Au lycée Demba Diop de Mbour, ce sont les écoliers membres d’U-Club, une association de leadership social basée dans cinq lycées du Sénégal, qui sont les relais de l’Ong pour une prise de conscience collective. Dans le but de marquer leur entrée dans le combat pour la survie de la planète et pour se conformer au thème de cette année, les camarades de Pape Ousmane Niassy ont fabriqué divers objets à partir des déchets récupérés. Ainsi, ils ont pu confectionner des sacs faits de sachets de boisson usagés, des sacs à partir de moquettes, de fauteuils et de poufs avec des pneus et des bidons. Cette manière de participer à la lutte pour la préservation de l’environnement compte les mener à la base en constituant des relais dans leurs quartiers respectifs. Et ce, pour une prise de conscience, ont-ils promis. Des actions auxquelles les invite le proviseur du lycée qui trouve que l’initiative d’Enda Energie épouse parfaitement les préoccupations de l’établissement. « On se retrouve dans ce projet », a affirmé Yankhoba Niassy tout en estimant qu’« il faut outiller les jeunes et les ouvrir à d’autres capacités, à d’autres préoccupations que les cours qu’ils reçoivent en classe. Cela, afin qu’ils soient aussi de bons ambassadeurs de la cause dans leurs environnements immédiats ». M. Niassy a promis un accompagnement des écoliers dans leurs actions de conscientisation.

Ousseynou POUYE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.