banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Santé maternelle et infantile : 4,5 milliards de FCfa de la Koica au Sénégal

18 Jui 2018
804 times

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, et la représentante-résidente de l’Agence coréenne de coopération internationale (Koica) ont signé, jeudi dernier, un mémorandum d’entente pour le projet de renforcement du système de santé maternelle et infantile dans les régions centre du pays. Il est estimé à 4,5 milliards de FCfa.

Dans le cadre de la réalisation du projet de renforcement du système de santé maternelle et infantile dans les régions centre du Sénégal, l’Agence coréenne de coopération internationale (Koica) et le ministère de la Santé et de l’Action sociale ont signé un mémorandum d’entente. Le document a été paraphé, jeudi dernier, par Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé, et Eunju Cha, la représentante-résidente de la Koica au Sénégal. Selon M. Sarr qui s’est réjoui de ce partenariat entre le Sénégal et la Corée du Sud, ce projet, d’un montant de 8 millions de dollars Us, environ 4,5 milliards de FCfa, sous la forme de subvention d’une durée de 5 ans, est le premier programme bilatéral avec un montant aussi important. Il interviendra dans les districts sanitaires de Kaolack, Passy et Gossas (régions de Kaolack et Fatick).

Le ministre a indiqué qu’il permettra la construction d’un nouveau centre de santé de référence dans le district sanitaire de Passy, la fourniture d’équipements nécessaires ainsi que le développement de programmes de sensibilisation de la communauté sur la santé maternelle et infantile.

« Ainsi, il contribuera à la réduction de la mortalité maternelle et infantile mais aussi à l’amélioration de la qualité des services de santé maternelle et infantile dans sa zone d’intervention. Au regard de ses objectif et du volume de financement, c’est un projet auquel le département accorde beaucoup d’importance », a soutenu Abdoulaye Diouf Sarr tout en exprimant ses remerciements au gouvernement Coréen et à l’Agence d’exécution, à savoir la Koica.

Il a, par ailleurs, expliqué que ce projet de renforcement du système de santé maternelle et infantile, objet du mémorandum d’entente, a été élaboré suite à une série de discussions menées entre la partie coréenne, représentée par la Koica, et le ministère de la Santé, représenté par la Direction des infrastructures, des équipements et de la maintenance, la Direction des établissements de santé et les régions médicales de Kaolack et Fatick.

La représentante-résidente de la Koica a, à son tour, dit sa joie de travailler avec le Sénégal pour l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant. Eunju Cha est d’avis que ce projet permettra de renforcer les capacités des agents de la région centre du pays. Selon elle, il est dans la continuité de l’appui de la Corée au Sénégal, car son pays invite, chaque année, une vingtaine d’agents du Sénégal pour un séjour de renforcement des capacités.

Oumar KANDE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.