banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Innovation technologique : Mouhamadou Bâ met au point un dispositif automatique de nettoyage des panneaux solaires

18 Jui 2018
741 times

L’électricien et informaticien sénégalais Mouhamadou Moustapha Bâ a inventé un dispositif autonome et automatique de nettoyage des panneaux et des lampadaires solaires. L’appareil, baptisé « Cleaner solar panel », aura des effets directs sur l’amélioration du système de production de l’énergie solaire.

Les nuées de poussière qui couvrent les panneaux réduisent leur capacité de captage. Et ce n’est pas aussi facile de les dépoussiérer. Ce sont ces contraintes qui ont poussé l’électricien et informaticien Mouhamadou Moustapha Bâ à fabriquer un appareil, une sorte de support robotique de nettoyage autonomique des lampadaires et des panneaux. Le système est automatique et autonome. Les opérations de nettoyage se font de manière périodique. « C’est un robot statique. Il est conçu sous forme de support du panneau solaire pour avoir une autonomie d’effectuer ces tâches sans l’aide d’une télécommande, sans rien pour le manipuler à distance. C’est un robot programmé qui fonctionne périodiquement, une fois par mois, pour une durée de 5 mn, et se désactive », explique l’inventeur.

Le support robotique est doté d’une cuvette d’eau avec une petite pompe de 13 w, d’un système solaire, d’un circuit électromécanique, d’un circuit automate et d’un automate programmable. L’entretien annuel de l’appareil revient au remplissage de la cuvette et à la maintenance du mécanisme. « Le nettoyage des panneaux solaires et la maintenance photovoltaïque sont des interventions qui optimisent le rendement de vos centrales et de vos lampadaires tout au long de l’année. Ils garantissent également un suivi de l’état général de l’installation : structures porteuses, cellules, cadres, passages de câbles, connexions », avance Mouhamadou. A en croire ce Sénégalais, son innovation aura des effets directs sur la performance des systèmes solaires pour la simple et bonne raison que le défaut de nettoyage des panneaux induit une baisse du potentiel de captage des rayons solaires.

Allonger la durée de vie
Mieux, les dépôts de poussière et les salissures peuvent, à long terme, entraîner un dysfonctionnement du mécanisme de production d’électricité. « De plus, en ne nettoyant pas vos panneaux solaires, vous ne perdez pas non seulement une quantité significative d’électricité, mais vous risquez de perdre vos panneaux. Certaines particules suspendues dans l’air peuvent être abrasives et griffer la surface des modules, causant ainsi des dégâts irréparables quand elles ne sont pas enlevées », dévoile l’électricien. Dans l’atmosphère des déjections d’oiseaux, des excréments d’animaux, les particules issues de la pollution urbaine ou encore des matières organiques en décomposition peuvent exposer le système solaire à la corrosion. « L’accumulation de souillures peut donner lieu à une chauffe excessive des panneaux solaires. Ces tâches de caléfaction se produisent quand une cellule dans une rangée génère moins de courant que la module même, parce que la cellule se trouve à l’ombre (suite à un amas de souillures) ou parce qu’il est abîmé. Hots spots sont des parties de vos panneaux solaires qui produisent de la chaleur au lieu d’électricité », détaille l’électricien informaticien.

Les taches de caléfaction sont les facteurs de la contreperformance et peuvent contribuer à la non rentabilité des investissements en réduisant la durée de vie des appareils. Depuis quelques années, des progrès notables ont été enregistrés en terme d’amélioration du stockage de l’énergie solaire et d’augmentation du rendement, mais les effets des souillures n’ont pas été jusqu’ici bien abordés en dépit de leur conséquence réelle sur la production. « Bien que les systèmes Pv et leur rendement soient étroitement étudiés et mesurés statiquement au cour des 25 dernières années, l’effet des souillures n’a été contrôlé scientifiquement que plus récemment », brosse Mouhamadou. En plus, l’absence d’un système autonome de dépoussiérage est associée à la réduction de la durée de ces appareils surtout dans des zones côtières où, du fait de la brise marine, les panneaux sont agressés par des cristaux transportés par le vent. « Dans un environnement côtier, il y a souvent les vents qui transportent à la fois la poussière et le sel qui affectent les appareils. Dans une zone industrielle, la pollution atmosphérique accélère la corrosion des panneaux », affirme l’auteur du dispositif « Cleaner solar panel ».

Idrissa SANE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.