banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Fatick : Plaidoyer pour l’enrôlement des PvVih dans les mutuelles de santé

25 Jui 2018
410 times

Lors de la réunion du Comité régional de développement (Crd) de présentation du plan d’action stratégique « Bokk Yaakaar » 2017-2020 de prévention de l’infection à Vih dans la région de Fatick, un appel a été lancé pour enrôler les Personnes vivant avec le Vih (PvVih) dans les mutuelles de santé ainsi qu’à parrainer les enfants infectés au Vih.

Parmi les contraintes dans la prise en charge des Personnes vivant avec le Vih (PvVih) dans la région de Fatick figure la faiblesse notée dans l’enrôlement de ces couches défavorisées dans les mutuelles de santé. Il s’y ajoute aussi l’inaccessibilité des structures médicales pour les patients, notamment ceux habitant les zones insulaires. Des insuffisances que veut corriger l’association « Bokk Yaakaar ». Suffisant pour que l’adjoint au gouverneur de Fatick, chargé des affaires administratives, Saïd Fall, invite à une forte implication des différents acteurs de la région pour répondre à la sollicitation de cette structure qui, depuis sa création, en février 2005, s’active dans la lutte contre le Vih/Sida. Avec 5  membres au départ, « Bokk Yaakaar » en compte aujourd’hui 210, dont 70 hommes et 140 femmes, répartis entre ses différentes cellules à Fatick, Sokone, Gossas, Dioffior, Passy et Foundiougne.

Cette implication est nécessaire, d’autant plus que de nombreux partenaires financiers de l’association se sont retirés, selon Abdoulaye Bâ, le secrétaire permanent. Donc, pour « Bokk Yaakaar », il convient de trouver de nouveaux moyens de financement de leurs programmes. D’ailleurs, ce point a été un des objectifs de la réunion qui était surtout d’amener les parties prenantes à appuyer l’autonomisation et les activités. Cela, à travers de nouvelles stratégies à mettre en œuvre en partenariat avec les structures locales et nationales, la sensibilisation des communautés et le renforcement de l’implication des hommes dans la prise en charge, la prévention auprès des jeunes et dans les écoles ainsi que le partenariat avec les médias pour la sensibilisation. Mieux, « nous souhaitons une forte adhésion des PvVih dans les mutuelles de santé, le parrainage des enfants et également une prise en compte de la santé sexuelle et reproductive des jeunes et des adolescents », a souligné M. Bâ.

D’ailleurs, le plan d’action stratégique, élaboré pour l’horizon 2017-2020, entre en droite ligne des stratégies pour une meilleure prise en charge des PvVih et des Orphelins et enfants vivant avec le Vih (Oev) de la région, ainsi qu’une implication de l’association dans le plan de rattrapage du Sénégal.

Mohamadou SAGNE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.