banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Adaptation aux changements climatiques : La décentralisation des fonds va passer à l’échelle

29 Jui 2018
428 times

L’adaptation aux changements climatiques prendra une nouvelle dimension à la base. Après l’expérimentation concluante dans la région de Kaffrine, d’autres collectivités territoriales bénéficieront des financements pour les actions de résilience.

L’expérimentation des Fonds d’adaptation au climat à Kaffrine a produit les effets escomptés. L’initiative a touché au moins 349.351 bénéficiaires répartis entre les différentes collectivités territoriales de cette région. « Il n’y a pas une seule collectivité territoriale de Kaffrine qui n’a pas vu les résultats de ce projet ayant permis à ces dernières d’améliorer leur cadre de vie », a reconnu Abdoulaye Willane,  le maire de Kaffrine.

Au total, une enveloppe de 849.450.501 FCfa est dégagée pour l’ensemble des projets de résilience.  Fort de ces résultats, le principal bailleur a décidé d’accorder un autre financement. L’enveloppe servira à la consolidation des acquis et à l’extension du projet à d’autres collectivités territoriales.  « Le bailleur a donné son accord pour l’extension du projet à d’autres collectivités locales. L’indicateur de succès, pour nous, c’est la mise à l’échelle. Durant cette phase, nous pensons aussi qu’il est important d’impliquer les services de l’Etat », a suggéré Bara Guèye, de l’Ong Innovation, environnement et développement (Ied).

L’approche des appuis à la résilience est holistique. En fait, ce sont les populations à la base qui identifient des projets susceptibles de réduire leur vulnérabilité par rapport aux conséquences des changements climatiques. « Nous avons tiré, entre autres leçons, que les collectivités locales sont une bonne porte d’entrée pour financer des actions d’adaptation aux changements climatiques », a indiqué Momath Talla Ndao.

En plus des aspects à capitaliser, il y a la création d’une dynamique de résilience à l’échelle des collectivités territoriales. Parmi les recommandations, les intervenants ont cité l’harmonisation des interventions. « Si nous agissons ensemble, il y a plus d’impacts en termes d’augmentation de la capacité de résilience », a plaidé Bara Guèye. Le passage à l’échelle prendra donc en considération la capitalisation des bonnes pratiques.

Le modèle de financement direct sera en tête de la hiérarchie des expériences à partager vu que la gestion des investissements au niveau central a montré ses limites dans plusieurs pays du sud.

Idrissa SANE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.