banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Baccalauréat 2018 Anticipées de philosophie : Les candidats composent dans de bonnes conditions

30 Jui 2018
2290 times

Les 157.687 candidats au baccalauréat 2018 ont passé, hier, les épreuves anticipées de philosophie. Un bon déroulement de l’examen à été noté dans la capitale. Les candidats ont été interrogés sur trois sujets : l’Etat, l’art et l’importance de la philosophie.

Au centre du Cem John Fitzgerald Kennedy, les cours ont été suspendus le temps de la journée des épreuves anticipées de philosophie pour le baccalauréat 2018. Un calme plat règne dans les lieux et tout visiteur est interrogé sur l’objet de sa présence. Dans les salles, les candidats, très concentrés, griffonnent leurs idées sur les brouillons afin de mieux aborder l’épreuve. Les surveillants font les cent pas, jetant des coups d’œil un peu partout. Comme ils sont deux par salle, l’on constate que, dans plusieurs classes, le premier se tient debout à l’entrée et le second circule entre les rangées. Les sacs des élèves sont confisqués et amassés en bas du tableau. Cette année, du fait des travaux de réhabilitation, le centre du lycée Kennedy a été déplacé au niveau du Cem dudit établissement, a informé la principale de l’établissement, Aminata Kanté Sarr, qui travaille en parfaite harmonie avec le superviseur du centre.

Fatou Wade, inspectrice de l’enseignement secondaire et moyen, contrôle tout dans le centre. Elle a révélé qu’il y a 277 candidats répartis dans 10 salles. Cependant, Mme Wade dit avoir noté 29 absents tout en assurant que tout se passe bien depuis le matin et que les élèves ont respecté toutes les consignes dont celle de ne pas venir avec son téléphone. « Nous sommes dans de bonnes conditions ici. Les élèves aussi ne posent pas de problème. Dès qu’ils ont reçu les copies, ils se sont concentrés et il n’y a eu aucun signe de désapprobation indiquant la difficulté des épreuves », a laissé entendre le superviseur.

Des « sujets abordables », selon les candidats
Au centre de Saint Pierre, à 11 heures, les premiers candidats commencent à sortir. Mme Santos, inspectrice de l’enseignement moyen et secondaire, est le superviseur. Elle a indiqué que 285 candidats y sont inscrits, pour l’essentiel des candidats libres. Tout est calme dans ce centre de 12 salles avec une vingtaine de surveillants. Cette candidate du collège d’excellence d’Eticom fait partie des premiers élèves ayant terminé leur épreuve. S’arrêtant devant nous, le temps de ranger ses affaires dans son sac, elle a affirmé, sous le couvert de l’anonymat, que les épreuves ont été

« abordables ». « Je n’ai pas été surprise. Je pense qu’on va s’en sortir », a lancé la jeune fille avant de sortir du centre. Même avis chez Fatoumata Dieng qui a estimé que les trois sujets étaient dans le programme avec des thèmes abordés en cours.

Pour le premier sujet de dissertation, les candidats ont été appelés à répondre à cette question :
« L’exercice du doute fait-il du philosophe un sceptique ? » Quant au second, il est libellé comme suit : «L’œuvre d’art ne se rapporte-t-elle à la réalité que pour la recréer ? ». L’exercice du commentaire, le troisième sujet, a porté sur un texte d’Emile Durkheim parlant de l’Etat.

Les consignes de l’Office du bac respectées

Au centre du Cem Blaise Diagne, à quelques minutes de 12 heures, la plupart des candidats étaient sortis et devisaient dans la cour de l’établissement. Ababacar Mbengue, trouvé sous un arbre avec ses camarades, a confirmé que les épreuves sont accessibles. Même avis chez l’élève Ndèye Sokhna Bâ qui en est à sa deuxième tentative. Trouvée au pied du drapeau du Cem, elle a soutenu que les thèmes ont été traités par les professeurs de philosophie malgré les grèves.

Donnant des renseignements concernant le nombre de jurys, de candidats… le superviseur du centre Blaise Diagne, l’inspecteur Cheikh Mbacké Cissé, a informé qu’il y a deux jurys pour les séries L2 et L’1. Dans le premier, sur 300 candidats, 36 absences sont notées,  pour le jury 2, sur 292 candidats, il y a eu 19 absents. M. Cissé a affirmé que les épreuves ont démarré à temps dans les 20 salles. Aussi, aucune tentative de fraude n’a été notée et les candidats ne sont pas venus avec leur téléphone. D’ailleurs, durant toute l’épreuve, les surveillants n’ont pas également utilisé leur portable.

Oumar KANDE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.