banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Recherche en agriculture : Les autorités apprécient les résultats du projet Usaid/Era

02 Juil 2018
982 times

Lors d’un symposium-bilan sur le projet Usaid/Era (Education et recherche en agriculture), le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Mary Teuw Niane, et la Directrice de l’Usaid Sénégal, Lisa Franchett, ont tiré un bilan satisfaisant de ce programme.

Après 8 ans de mise en œuvre au Sénégal, le projet Usaid/Era (Education et recherche en agriculture) est arrivé à terme. Pour le bilan de son exécution qui a coûté 15 milliards de FCfa, un symposium autour du thème « Innovation pour l’impact » a été organisé avec les acteurs de la formation et du secteur agricole qui ont apprécié les résultats.

Mme Lisa Franchett a rappelé qu’en 2018 l’Usaid avait fait le constat du potentiel considérable du secteur agricole sénégalais ainsi que sa capacité à stimuler la croissance et à réduire la pauvreté et la malnutrition. Cependant, a-t-elle fait remarquer, il fallait un système d’innovations dynamiques réunissant constamment des chercheurs, des formateurs, des producteurs et des communautés. « C’est ainsi qu’est né le projet Era. Notre partenaire d’exécution, Virginia tech university, a dirigé un consortium de cinq universités américaines travaillant en partenariat avec des institutions sénégalaises pour aider le système de formation et de recherche du pays à rester en phase avec les besoins du secteur », a déclaré la Directrice de l’Usaid Sénégal qui s’est réjouie des « nombreuses réalisations faites depuis 2010 ». Pour Mme Franchett, le plus important, c’est l’engagement pris et mis en œuvre par les universités sénégalaises de sortir des amphithéâtres pour se mettre directement au service des communautés.

Des universitaires travaillent maintenant avec de nombreux réseaux de transformateurs et ont aidé 10.000 femmes entrepreneurs à moderniser leurs processus de transformation. Cet effort a abouti à la certification de 100 nouveaux produits par les chercheurs. Avec ce projet, les universités sénégalaises ont également amélioré la qualité des enseignements grâce à l’application pratique sur le terrain des connaissances théoriques des étudiants. En appoint, le programme « 4H du Sénégal » a touché 600 jeunes sénégalais.

10.000 femmes formées, 100 produits certifiés par les universités
Dans la même lancée, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Mary Teuw Niane, a indiqué que l’Usaid/Era a toujours accompagné presque tous les secteurs et services de son département, particulièrement dans le domaine de la formation, de la recherche et du conseil agricole. Il a souligné que le Sénégal accorde une importance à l’agriculture, mais le secteur « ne peut se développer sans l’évolution du système d’éducation, de formation, de recherche », etc. Dans ce cadre, le Pr Niane a rappelé la création, dans les cinq universités, de nouvelles filières ou d’Unités de formation et de recherche dans divers domaines du secteur agricole comme l’agroforesterie, l’agro-écologie, les métiers verts... De même que la création de 4 Instituts supérieurs d’enseignement professionnel (Isep) dédiés à l’agriculture et la création de l’Université du Sine-Saloum à vocation agricole.

Oumar KANDE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.