banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

5ème édition des Falling walls : Une séquence de présentation des projets novateurs

03 Juil 2018
584 times

La promotion de l’innovation et de l’entrepreneuriat est porteuse de croissance, de développement socio-économique et de transformation sociale. C’est la conviction des autorités qui intervenaient lors de l’édition 2018 du Falling walls lab Dakar présidée par délégué général à l’Entrepreneuriat rapide, Papa Amadou Sarr.

Une lumière sur les idées innovantes. Le Falling walls lab Dakar 2018 a été une tribune pour les jeunes entrepreneurs. L’étudiante Fanta Diaité a présenté son carnet de santé électronique, une interface de rappel des rendez-vous en langues locales, alors que Serge a développé la plateforme « Haduna » qui démocratise l’accès au commerce électronique aux artisans et aux personnes qui n’ont pas un certain niveau d’études. Au fil des présentations, les ambitions et les rêves des porteurs de projets se dévoilent. C’est l’esprit du Falling walls lab.

« Les candidats ont présenté des idées nouvelles censées améliorer le monde. Je sais que beaucoup de personnes ont l’impression que les problèmes du monde sont de plus en plus grands et peut-être insolubles », a constaté l’ambassadeur d’Allemagne au Sénégal, Stéphan Roken. Le diplomate est convaincu que ce sont les initiatives comme le Falling walls lab (la chute des murs) qui contribueront à apporter des solutions aux problèmes des temps modernes, tels que le changement climatique, les pollutions…

Le délégué général à l’Entrepreneuriat rapide, Papa Amadou Sarr, a salué l’esprit du Falling walls et magnifié la collaboration avec la Fondation Friedrich Naumann pour la liberté (Fnf). A son avis, ce sont les jeunes porteurs d’idées novatrices qui seront les moteurs du changement et de la transformation sociale en Afrique. « Ces genres d’initiatives pousseront les jeunes à aller au-delà de leurs limites. Leurs projets novateurs contribueront à la résolution des problèmes », a soutenu M. Sarr tout en rappelant que le gouvernement du Sénégal a mis sur la table une enveloppe de 2 milliards de FCfa pour aider tous les porteurs d’idées novatrices à concrétiser leur projet.

La Délégation à l’entreprenariat rapide (Der) a mis, elle, en avant l’allégement de l’accès aux financements pour les Sénégalais, y compris ceux qui se trouvent à l’intérieur du pays. Déjà, la Der s’est engagée à accompagner le lauréat de l’édition 2017 du Falling walls lab, Alioune Badara Mbengue, avec sa startup qui a fabriqué une poubelle intelligente et Maella Yobo de la pousse « Senbot » qui a mis au point un robot triant les déchets.
Quant à la directrice pour l’Afrique de l’Ouest de la Fondation Naumann, Inge Herbert, elle est revenue sur le mode d’accompagnement des porteurs de projets surtout des lauréats. « Le lauréat de cette édition, Maella Yobo, va représenter le Sénégal le 8 novembre à Berlin. Nous avons également offert une formation à tous les candidats », a-t-elle informé.

Par la suite, le délégué général a annoncé la construction d’un grand incubateur à Dakar. Au cours de cette rencontre, l’Office allemand d’échanges universitaires (Daad) a présenté les opportunités que les étudiants et les ingénieurs peuvent tirer de leur institution. « Nous sommes engagés dans la promotion des idées qui vont changer le monde. Le Daad a octroyé 140.000 bourses en 2017 et a financé les études de plus de 2,3 millions de personnes depuis sa création en 1992 », a fait savoir Helke Kuhn, représentante de l’Office allemand d’échanges universitaires

Idrissa SANE

 

Last modified on mardi, 03 juillet 2018 10:52
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.