banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Métier de traducteur : Les acteurs veulent se doter d’un code d’éthique

03 Juil 2018
955 times

Se doter d’un code d’éthique et de déontologie en vue de définir le statut juridique du traducteur, telle est l’ambition de l’Association sénégalaise des traducteurs (Astra).  

L'Association sénégalaise des traducteurs (Astra), portée sur les fonts baptismaux en septembre 2017, a procédé au lancement officiel de ses activités le 30 juin 2018 à l'antenne de l'Ugb de Dakar (Sacré-Cœur). Selon Séga Hamady Faye, président de ladite association, leur objectif est de fédérer les traducteurs du Sénégal et d’assainir le milieu, parce qu’ayant remarqué que tout le monde veut devenir traducteur au Sénégal. « Nous sommes en train de travailler sur un code de déontologie qui va régir le métier de traducteur au Sénégal. Nous comptons saisir les autorités compétentes pour éventuellement discuter du statut juridique du traducteur et avoir un statut légal », a-t-il révélé. M. Faye a souligné qu’après plusieurs complaintes de confrères et de donneurs d’ouvrages, ils ont jugé bon de mettre sur place une association, « un cadre pour établir des normes ».

Selon lui, le traducteur a des obligations relatives à la qualité, au respect des délais dans le travail, etc. Il a aussi précisé que leur association compte pour le moment une trentaine de traducteurs. D’ailleurs, le membre doit avoir 50.000 mots déjà traduits et certifiés par l’Astra. « Notre objectif est de recenser les traducteurs au Sénégal, d’identifier les professionnels capables de faire ce métier », a indiqué le président de l’Astra. Car, pour lui, il ne s’agit pas seulement de parler deux langues pour être traducteur. La traduction est un métier qui demande une formation, a-t-il dit en substance, précisant que « les critères retenus pour être membre de l’Astra, c’est d’avoir un diplôme délivré par un institut reconnu, quel que soit le pays, et avoir une expérience de 5 ans ».

Serigne Mansour Sy CISSE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.