banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Formation professionnelle duale : Les métiers de l’hôtellerie ciblés

05 Juil 2018
1315 times

Dans le cadre de l’implémentation de la formation professionnelle duale (école-entreprise), le ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat a décidé d’impliquer les métiers de l’hôtellerie.

Mieux adapter la formation aux besoins des employeurs est l’objectif du ministère de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat qui a lancé le projet formation professionnelle duale impliquant un séjour à l’école et en entreprise. Dans ce sens, ledit ministère a tenu, le 4 juillet, un forum sectoriel des métiers de l’hôtellerie. Le président du Comité technique de suivi pour l’implémentation de la formation duale, Mbaye Sarr, a indiqué que des acteurs comme l’hôtel « Le Terroubi » sont importants dans la formation duale en accueillant, depuis trois ans, des jeunes en formation dans les métiers de l’accueil, de la restauration, de la cuisine et de l’hébergement. Le Directeur d’exploitation de «Terroubi», Michel Rebeyrolle, a informé que 60 apprenants sont dans l’hôtel pour parfaire leur formation et certains ont déjà réussi à avoir leur diplôme. Mamadou Racine Sy, le président du Syndicat national des hôteliers du Sénégal, a soutenu que la formation est très importante pour le développement du tourisme. Il a noté qu’au Sénégal, il y a un déficit de formation dans le secteur. « Dans tous les segments de l’hôtellerie, chaque employé est le maillon d’une chaine et il est, en quelque sorte, un ambassadeur du Sénégal. Nous saluons cette formation duale parce qu’elle permet d’avoir une expertise avérée et des certifications qui valorisent le travailleur. Cela est très important pour conforter le Sénégal comme hub touristique sous-régional et pour la qualité du service que nous offrons à notre clientèle », a affirmé M. Sy. Toutefois, il a estimé qu’aucun pays ne peut développer son hôtellerie sans une formation de qualité.

Résorber le déficit de formation

Même avis chez la chargée d’affaires de l’ambassade de Suisse au Sénégal, Rea Gerring, qui a rappelé que c’est avec un grand plaisir que son pays, qui a une grande expérience dans la formation école-entreprise, accompagne le Sénégal, depuis 2014, dans l’implémentation de la formation duale. Mme Gerring a fait savoir qu’en Suisse 2/3 des bacheliers choisissent la formation professionnelle après le bac et il y a plus de 230 professions qui sont accessibles grâce au système dual.

La Directrice de cabinet du ministère de la Formation professionnelle, Mame Sané Ndiaye Faye, a expliqué qu’en expérimentant un tel système de formation professionnelle, suite à la signature de la charte sur la formation professionnelle duale, ils sont « convaincus du renforcement du cadre partenarial entre pouvoirs publics et secteur privé ». Elle a souligné que la formation professionnelle duale traduit largement la nouvelle vision et les nouvelles orientations nationales en matière de formation professionnelle et technique. S’adressant aux hôteliers, Mme Faye leur a indiqué que l’implémentation et la gestion de ce nouveau modèle de formation professionnelle dans le secteur du tourisme vise à mettre à profit l’expertise acquise dans leur domaine de compétence afin d’offrir à notre jeunesse un meilleur service de formation efficace et efficient.  

Le ministre-conseiller Serigne Guèye Diop a rappelé la détermination du chef de l’Etat tout en insistant sur le fait que la formation duale est le meilleur système, vu que la formation académique ne suffit plus. Il a ainsi salué les 7 lycées professionnels que le président de la République veut construire au Sénégal, dont un établissement de 8 milliards de FCfa à Sandiara.

Oumar KANDE

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.