banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Tambacounda : Les meilleurs élèves des classes de Cm2 et de 3ème récompensés

07 Juil 2018
580 times

Les « Reines » et « Rois » de l’édition 2018 du concours « Talent mathématiques », initié par l’Inspection de l’éducation et de la formation (Ief) de Tambacounda, ont été couronnés. En plus, 11 prix d’encouragement ont été décernés aux élèves qui ont obtenu des moyennes de 12/20.

Pour encourager les filles et les garçons à embrasser et à exceller dans les filières scientifiques, l’Inspection de l’éducation et de la formation (Ief) de Tamba a organisé l’édition 2018 de « Talent mathématiques ». Il s’agit de récompenser les meilleurs élèves des classes de Cm2 et de 3ème. Ainsi, 15 lauréats sont concernés, dont 9 filles et 6 garçons. Ces « Reines » et « Rois », dont une à l’élémentaire, une autre pour le moyen, un « Roi » à l’élémentaire et une « Princesse » (élémentaire) ont reçu, à Tambacounda, plusieurs récompenses de la communauté.  Ils sont sortis d’un concours de l’excellence âprement disputé. Ainsi, ils ont bénéficié de tous les honneurs de la communauté pour leur amour pour les mathématiques.

Les lauréats de l’édition 2018 « Talent mathématiques » ont  pour marraine le Dr Thérèse Aïda Ndiaye, directrice de l’hôpital régional de Tambacounda. Au départ, 60 candidats de l’élémentaire et du moyen ont été sélectionnés pour subir les épreuves. Il fallait, pour ceux ou celles qui veulent être « Rois » ou « Reines », une moyenne supérieure ou égale à 15 sur 20 en mathématiques.

Selon Mme Coumba Tandian, responsable du bureau genre à l’Inspection d’académie (Ia) de Tambacounda, il s’agit d’encourager les filles et les garçons à embrasser et à exceller dans les filières scientifiques. Cette initiative de l’Ief de Tamba, a-t-elle ajouté, concerne la promotion des sciences.

Cette dernière pourrait contribuer à réduire le déséquilibre garçons-filles et à encourager les filles à embrasser les filières scientifiques dès l’élémentaire.

Cette 8ème édition de la fête du couronnement des « Rois » et « Reines » en mathématiques constitue un des moments phare de la vie de la communauté éducative du département de Tamba.

Pour l’Ief Mikaïla Diop, l’éducation des filles est une question prioritaire. Car elle garantit l’égalité entre genre. Elle permet également d’accéder au développement social, économique et culturel des populations. Il a renchéri qu’« investir dans les femmes et les filles n’est pas seulement la bonne chose à faire, c’est la chose intelligente à faire ». M. Diop a, par ailleurs, invité les lauréats à méditer sur l’exemple du parcours élogieux de leur marraine qui est un véritable exemple de réussite dans l’enseignement des sciences.

Le Dr Thérèse Aïda Ndiaye s’est félicitée du choix porté sur sa personne. Elle a tenu à exhorter les lauréats à persévérer pour servir leur famille mais aussi la société. En outre, le préfet Mor Talla Tine, au nom de la population du département de Tambacounda, a félicité les lauréats. Car la cérémonie constitue une occasion pour les porter en triomphe. « Soyez fiers de ce que vous avez fait, de vos qualités, mais également de vos parents qui vous ont mis dans des conditions requises pour réaliser ces performances », a-t-il déclaré.

Pape Demba SIDIBE

REINE DE MATHEMATIQUES : ABIGAHEL MALOU RÊVE DE DEVENIR MÉDECIN
« J’ai travaillé dur pour être la « Reine » de la présente édition », a déclaré Abigahel Malou. Sachant que  ce sont les sciences qui dirigent ce  monde, la « Reine » 2018 de « Talent mathématiques » rêve de devenir médecin pour sauver des vies. Elle a ainsi invité ses camarades, surtout les filles, à se donner à fond pour exceller dans les études, plus particulièrement dans les disciplines scientifiques. « Il faut travailler et lutter dur pour avoir ce que l’on veut », a dit la jeune élève.

P. D. SIDIBE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.