banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Gestion des crises alimentaires et nutritionnelles : Le Cilss recommande l’accélération des actions urgentes d’assistance

07 Juil 2018
500 times
Photo d'archives Photo d'archives

Une situation alimentaire et nutritionnelle tendue au Nord du Mali, en Mauritanie au Nord-est du Nigeria, à l’Est du Niger, au Centre-est du Sénégal, dans le Sahel tchadien et dans la boucle du Liptako Gourma. C’est le constat fait lors de la réunion restreinte du dispositif régional de Prévention et de gestion des crises alimentaires (Pregec) au Sahel et en Afrique de l’Ouest, tenue les 28 et 29 juin 2018 à Dakar.

Accélérer la mise en œuvre des actions urgentes d’assistance alimentaire et de protection des moyens d’existence en faveur des populations vulnérables, notamment des appuis en vivres et en aliments de bétail, particulièrement dans les zones pastorales. Telle est la principale recommandation formulée à l’issue de la réunion restreinte du dispositif régional de Prévention et de gestion des crises alimentaires (Pregec) au Sahel et en Afrique de l’Ouest (Dakar, 28-29 juin 2018). Dans la même veine, cette rencontre a suggéré aux Etats de prendre les dispositions idoines pour assurer la collecte des données nécessaires au bon déroulement des missions d’évaluation des récoltes des analyses nationales avec le Cadre harmonisé. Il a été aussi demandé le renforcement des mécanismes et dispositifs de veille informationnelle au vu des risques encourus sur le déroulement de la campagne et les marchés, en particulier les épisodes secs, les inondations et les ennemis des cultures dont la chenille légionnaire.

La rencontre a aussi invité le comité d’accélérer, en collaboration avec les partenaires, la mise en place des mécanismes de suivi-évaluation des plans nationaux de réponses en vue de la maîtrise des interventions dans la région. Dans cette mouvance, il a été conseillé d’améliorer la communication sur les résultats des analyses de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle avec le Cadre harmonisé pour une meilleure prise de décision. L’organisation d’une concertation, avec l’ensemble des parties prenantes, sur la recherche des mécanismes de financement durable des systèmes d’information et la mise en œuvre du Cadre harmonisé figure également parmi les recommandations. De même que le renforcement, en collaboration avec la Fao et les organisations intergouvernementales de la région, des capacités des Etats dans la lutte contre la chenille légionnaire.

Concernant les partenaires du Pregec, la rencontre de Dakar leur a demandé, selon le secrétaire permanent du Cilss au Sénégal, le colonel Aliou Diouf, de soutenir les efforts des Etats dans la mise en œuvre rapide des réponses en faveur des populations vulnérables ; de renforcer l’accompagnement des pays et du Cilss dans le développement, la mise en œuvre et la promotion du Cadre harmonisé dans la région pour aider à la prise de décision ; et d’accompagner les pays dans le renforcement du dispositif de veille informationnel sur le déroulement de la campagne agropastorale.

Babacar Bachir SANE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.