banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Réserve botanique de Noflaye : Le renforcement des moyens du village des tortues demandé

15 Juil 2018
468 times

Pour permettre au village des tortues de Noflaye de jouer véritablement son rôle, le ministère de l’Environnement estime que les moyens financiers de la réserve doivent être renforcés. Un plaidoyer fait lors de l’inauguration du mur de clôture de 700 m financé par Eiffage Sénégal.

Le conseiller technique du ministre de l’Environnement et du Développement durable, le colonel Racine Diallo, a plaidé pour le renforcement des moyens financiers alloués à la Réserve botanique de Noflaye qui abrite le village des tortues. « Dans l’avenir, cette réserve doit davantage recevoir des financements pour pérenniser les emplois et les renforcer. C’est un village certes, mais qui a une renommée internationale et la communication doit être davantage renforcée pour permettre aux jeunes élèves du Sénégal de venir découvrir la localité de Noflaye », a déclaré le colonel Diallo. C’était à l’occasion de l’inauguration du mur de clôture de la réserve construit et financé entièrement par Eiffage Sénégal.

Une action magnifiée par le conseiller technique du ministre de l’Environnement qui a signalé qu’avec ce mur la sécurité du village des tortues et celle des populations riveraines seront renforcées. « On nous a même signalé des cas de morsures de serpent et il y a parfois mort d’homme ; ce qui est regrettable. Mais, avec ce mur, tout cela sera dépassé et le village va connaître une nouvelle configuration », a indiqué Racine Diallo. Pour Mme Sophie Lô, coordonnatrice Qualité, sécurité, environnement d’Eiffage Sénégal et marraine du projet, cet accompagnement du village des tortues entre en droite digne de la politique Rse de la société, notamment avec la place importante qu’occupe le développement durable. Mieux, a expliqué Mme Lô, « le village des tortues reçoit les étudiants en Master et en Doctorat qui viennent étudier les espèces animales et végétales qui sont sur le site ». « C’est un partenariat public-privé très important et nous allons essayer de continuer cette collaboration via le financement d’un certain nombre d’activités », a-t-elle ajouté. C’est par l’entremise de la maison mère, sise en France et qui a déjà appuyé un village des tortues dans ce pays, que la collaboration avec le village de Noflaye a été établie.

Au nom du personnel du village des tortues, Pape Samba Gaye a soutenu qu’avec la construction de ce mur « une vieille doléance » vient d’être résolue. « Nous espérons qu’avec ce mur non seulement nous pourrons recréer la végétation originelle qui était là au départ, mais aussi permettre à la population de dormir tranquillement », a-t-il indiqué.

Ouverte depuis 2001, la Réserve botanique de Noflaye accueille les tortues saisies par les autorités ou rendues par des particuliers. Aujourd’hui, les tortues sont estimées à 144 réparties en sept espèces différentes. La plus vieille tortue du village, surnommée Mao Tsé-toung, est aujourd’hui âgée de…117 ans.

Maguette NDONG

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.