Print this page

Education au Sénégal : La Directrice du Partenariat mondial pour l’éducation salue les efforts

16 Juil 2018
3043 times

Lors de son séjour de 48 heures à Dakar, Alice Albright, directrice du Partenariat mondial pour l’éducation (Pme), a visité quelques structures d’enseignement et de formation des personnels de l’éducation. Elle a également effectué des séances de travail avec le chef de l’Etat, des acteurs de l’école, des partenaires sociaux et des collectivités territoriales.

La visite de la Directrice du Partenariat mondial pour l’éducation (Pme) au Sénégal, Alice Albright, a été marquée par des visites et des rencontres de travail. L’école élémentaire Amadou Diagne Worré, de l’Inspection de l’éducation et de la formation (Ief) de Grand Dakar, est la première structure éducative visitée. Accompagnées du ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, Alice Albright et sa délégation ont été accueillies par les autorités et les élèves de l’établissement, sous la conduite de l’inspecteur de Grand Dakar, Abdoulaye Wade.

Après un bref exposé et une présentation de l’école, l’inspecteur Wade est revenu sur les performances réalisées grâce aux financements du Pme. « Non seulement les rendements et les résultats scolaires ont connu une progression, mais les élèves ont pu disposer chacun au moins de deux manuels », a-t-il indiqué.

Améliorer la formation des enseignants
La deuxième étape de la visite a été le « daara » Aïcha Oumoul Mouminine de Grand Yoff, une structure d’enseignement franco-arabe dédiée aux jeunes filles. Le choix de cette école s’explique, selon le ministre de l’Education nationale, par le fait qu’elle constitue un modèle pour le système éducatif. M. Thiam a précisé que c’est une réalisation privée ; une dame particulière a tout investi, et de manière bénévole, pour prendre en charge l’éducation et la formation d’une centaine de jeunes filles. Il a ajouté qu’en plus de l’apprentissage du Coran et de la science islamique, le « daara » dispense aussi un enseignement du programme officiel avec l’apprentissage du français et des mathématiques. Pourtant le « daara » Aïcha Oumoul Mouminine ne fait pas partie des 100 écoles coraniques appuyées sur financement du Pme, mais le ministre a estimé qu’il mérite d’être accompagné.

La délégation de la directrice du Pme s’est également rendue à Louga où elle a visité le Centre régional de formation des personnels de l’éducation (Crfpe). La directrice de la structure et l’inspecteur d’académie, Bou Fall, ont affirmé que ce bijou, réalisé à hauteur de 895 millions de FCfa sur financement du Pme, a permis d’améliorer la formation des enseignants ; ce qui a impacté positivement sur le relèvement du taux de réussite au Cfee estimé à 56 % l’année dernière. Au cours d’une rencontre avec le Comité directeur du Groupe national de partenaires de l’éducation (Gnpe), Alice Albright a reconnu les efforts du Sénégal dans l’amélioration de la qualité de son système éducatif. Elle a indiqué que c’est le premier pays africain à devenir bailleur de fonds du Pme, avec une contribution de 2 millions de dollars. Cet engagement des autorités à construire une éducation de qualité et équitable a poussé le Pme à accorder au Sénégal 127 millions de dollars.

Toujours pour mieux appuyer le Sénégal dans sa politique éducative, le Pme va financer un nouveau projet d’éducation à hauteur de 85,6 millions de dollars, dont une contrepartie de 43 millions de dollars de l’Agence française de développement (Afd).

Le séjour de la Directrice du Pme à Dakar a été clôturé par une cérémonie de reconnaissance organisée par le ministère de l’Education pour lui rendre hommage ainsi qu’à cette institution.

Pape Coly NGOME

Rate this item
(0 votes)