banner home page1

Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Programme d’accès à l’eau et à l’assainissement en milieu scolaire : Près de 10.000 élèves de Saint-Louis et Matam bénéficiaires

17 Juil 2018
1716 times
Programme d’accès à l’eau et à l’assainissement en milieu scolaire : Près de 10.000 élèves de Saint-Louis et Matam bénéficiaires Photo d'archives

Un atelier de capitalisation du Programme d’accès à l’eau et à l’assainissement en milieu scolaire (Paems) s’est tenu à Saint-Louis. Les résultats probants auxquels il est parvenu ont été salués.

Les interventions des deux phases du Programme d’accès à l’eau et à l’assainissement en milieu scolaire (Paems) ont touché, au Sénégal, 98 écoles et 9600 élèves dans les régions de Saint-Louis et Matam. L’information a été donnée lors d’un atelier de capitalisation du projet à Saint-Louis. Cette rencontre de deux jours, organisée par l’Ong « Le Partenariat » et l’Inspection d’académie de Saint-Louis, a regroupé une centaine de participants. L’adjoint au gouverneur de la région de Saint-Louis, chargé du développement, Hadim Hanne, a saisi l’occasion pour se réjouir, entre autres, des différentes présentations faites par l’inspecteur d’académie Boubacar Sow (Paems Sénégal), Jean Baptiste Tobie (Paems Maroc), Nicolas Martin (Paems Guinée) et Nicolas Dupuy, Directeur technique de l’Ong « Le Partenariat ».

Au nom du ministre de l’Education nationale, Bécaye Diop, maire de Ross Béthio et Directeur des Equipements scolaires dudit département, a rappelé que cet atelier était une recommandation forte de l’évaluation de la phase 1 du Paems. Selon lui,  « l’amélioration de la qualité des enseignements-apprentissages et de l’environnement scolaire ne peut se concrétiser que grâce à l’identification, l’élaboration et la mise en œuvre de programmes et projets d’amélioration de la qualité et de l’équité de l’éducation et de la formation ». Les ambitions du Sénégal s’inscrivent dans cette dynamique. La coopération avec l'Ong « Le Partenariat », qui accompagne particulièrement les académies de Saint-Louis et Matam depuis longtemps, participe à la réalisation de cet impératif.

A travers le Paems, a précisé M. Diop, « Le Partenariat » propose un modèle d’intervention pour un accès à l’eau et à l’assainissement, en faisant des écoles des lieux de référence de bonnes pratiques d’hygiène, d’assainissement et de scolarisation. « Et j’ai pu constater, à ma grande satisfaction, que les interventions s’améliorent et se diversifient d’une année à l’autre, témoignant des excellentes relations qui unissent l’Ong « Le Partenariat », les académies, les collectivités territoriales et les secteurs partenaires », a-t-il ajouté.

Le coordonnateur de l’Ong « Le Partenariat » a souligné que l’absence d’eau et de latrines adaptées à l’école limite la réussite scolaire et la stabilité des équipes pédagogiques. Nicolas Dupuy a laissé entendre qu’il s’agit d’un important facteur de déscolarisation et d’abandon scolaire, notamment chez les filles. La présence d’eau potable de qualité et en quantité, de latrines fonctionnelles et bien entretenues et de clôtures pour sécuriser l’enceinte de l’établissement permet d’améliorer sensiblement les conditions de scolarisation et la réussite scolaire.

Mbagnick Kharachi DIAGNE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.