Print this page

Reboisement de la Grande muraille verte : La Fondation cœur vert s’engage pour renforcer le partenariat

25 Juil 2018
13044 times

L’ouverture du camp international de reboisement de la Grande muraille verte (Gmv), édition 2018, effectuée au ministère de l’Environnement et du Développement durable, a servi de cadre pour la présentation de la Fondation cœur vert. Une organisation internationale dirigée par l’ancienne ministre Marie Louise Corréa.

Le camp international de reboisement de la Grande muraille verte, édition 2018, se tiendra à Kalom, dans la commune de Syer (département de Louga). Il va mobiliser 350 jeunes, dont 150 étrangers en provenance de plusieurs pays, pour une superficie de 600 hectares à reboiser. Cette année, l’innovation est la mise en place effective de la Fondation cœur vert (Fcv), dirigée par l’ancienne ministre Marie Louise Corréa, pour une mise à l’échelle des activités de l’association Sukyo Mahikari. D’ailleurs, un des slogans de cette organisation internationale est : « Guérir la terre et restaurer la paix entre les peuples grâce au développement durable ». Cela, à travers la reforestation, la protection environnementale et le développement économique.

En présentant la Fcv, Mme Marie Louise Corréa a rendu un hommage posthume à Babacar Ndiaye, ancien président de la Bad (Banque africaine de développement) qui a posé les bases de cette fondation pour avoir été son premier dirigeant. A son avis, la problématique de l’environnement est un enjeu majeur de notre époque, car, a-t-elle noté, hormis les thèmes de la paix et du développement économique, l’environnement est le sujet qui rassemble le plus de monde. L’ancienne ministre a rappelé que c’est avec les activités de reboisement de la Gmv, en 2006, que les actions de grande envergure ont démarré. Dès lors, la Fondation cœur vert compte s’appesantir sur la recherche de partenariats pour faire face aux aspects techniques et financiers des programmes en cours.

Pour sa part, Bouna Manel Fall, conseiller technique n°2 du ministre de l’Environnement et du Développement durable, a magnifié la collaboration, depuis 12 années, entre Sukyo Mahikari et l’Agence de la Grande muraille verte. La Fondation cœur vert, selon ses propos, va renforcer ce partenariat en l’élargissant à d’autres acteurs. Il a aussi salué la franche collaboration entre les différents acteurs dans un contexte difficile qui aura permis la plantation de 18.714.000 arbres sur 47.227 hectares, la mise en défens de 13.000 hectares, la création de 7 jardins polyvalents... M. Fall a, en outre, informé que le programme de reboisement de la Gmv, édition 2018, va concerner 5000 hectares.

Du côté du ministère de l’Environnement, des engagements sont pris pour appuyer les activités de reboisement. Pour Djibril Ndiaye, Directeur exécutif de Sukyo Mahikari, le démarrage des activités de la Fcv augure de grandes réalisations à faire en parfaite harmonie avec la nature.

En 12 années de compagnonnage avec l’Agence de la Grande muraille verte, 5082 hectares ont été reboisés par le mouvement des jeunes de Sukyo Mahikari, soit 1.004.000 arbres plantés. Au mois d’août prochain, 600 hectares de plus seront reboisés dans la commune de Syer.

Babacar Bachir SANE

Rate this item
(0 votes)