Sénégalais rapatriés des USA : L’ambassade des Etats-Unis dément toute indemnisation

21 Avr 2017
1220 times

Après la sortie des 130 Sénégalais expulsés des États-Unis d’Amérique réclamant des indemnités que leur aurait versé l’administration américaine. Ils ont menacé de « s’immoler devant le Palais » s’ils ne rentrent pas dans leur fonds. L’ambassade des États-Unis à Dakar, a démenti catégoriquement « toute indemnisation » par l’administration Trump au profit de quelque expulsé que ce soit encore moins au gouvernement du Sénégal.

L’ambassade des Usa au Sénégal n’a pas mis du temps pour démentir les informations servies par les soutiens des expulsés, notamment le président d’Horizon sans frontières, Boubacar Sèye, qui estimait que « quand il y a rapatriement, il y a accord et, quand il y a accord, il y a compensation » financière de même que le Pr Malick Ndiaye décrétant « la responsabilité de l’État dans tout ce qu’il adviendra » qui auraient motivés le collectif des Expulsés des Usa à réclamer leur 25.000 dollars soit environ 15 millions de FCfa par personne que les autorités américaines auraient versé à l’État du Sénégal en guise d’indemnisation. La représentation diplomatique américaine, dans un communiqué officiel publié hier, a voulu apporter des « précisions sur le rapatriement des Sénégalais venus des États-Unis ». Ainsi, l'ambassade des États-Unis au Sénégal « dément catégoriquement qu'un paiement ait été accordé aux citoyens sénégalais qui ont récemment été rapatriés, ni au gouvernement sénégalais ». Pour rappel, c’est à la suite de la diffusion d’un communiqué du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur indiquant que la mesure d’expulsion des ressortissants sénégalais des États-Unis « résulte de procédures judiciaires initiées par les autorités américaines à l’égard d’étrangers ayant enfreint les lois du pays d’accueil » et que « pour la plupart d’entre eux, il s’agissait d’infraction d’entrée illégale en territoire américain », que le Collectif des expulsés des États-Unis, en conférence de presse, a fermement démenti cette information.

A en croire Souleymane Sadio, leur porte-parole, ils ont été rapatriés dans des « conditions inhumaines » (menottés, enchaînés pendant 14 heures de vol). En outre, « lorsqu’on nous a notifié la mesure de rapatriement, nous leur avons demandé de parler à notre Consul mais ils nous ont dit que c’est le gouvernement sénégalais qui a signé les documents pour notre rapatriement », a-t-il déclaré. Réfutant d’être catégorisés d’illégaux, M. Sadio a toutefois reconnu qu’«ils sont effectivement passés par les pays de l’Amérique latine pour entrer aux États-Unis ».

Mamadou Lamine DIEYE

Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.