Ousmane Tanor Dieng sur les investitures : « Il faut écouter les frustrations et apporter les réponses appropriées »

19 Jui 2017
1615 times

En visite à Mbour, hier, le secrétaire général du Parti socialiste est revenu sur les remous provoqués par la publication des listes en vue des prochaines législatives. Pour Ousmane Tanor Dieng, il faut avoir le courage et l’honnêteté d’écouter les frustrations, les contestations et donner les réponses appropriées.

Des remous après des investitures, le secrétaire général du Ps le trouve tout à fait normal. Selon Ousmane Tanor Dieng, sa formation qui a connu une hégémonie avant l’alternance de 2000 a vécu cette situation. « Les investitures ont toujours été difficiles, controversées et contestées. Mais ce n’est pas ça le problème parce que ce sont des espoirs qui ont été déçus. Des gens pensaient qu’ils devaient légitimement être investis et ils ne l’ont pas été. C’est tout à fait normal qu’il y ait un ressenti, des frustrations », a indiqué Ousmane Tanor Dieng. Pour le patron du Ps, « il faut avoir le courage et l’honnêteté d’écouter les frustrations, les contestations, les commentaires des uns et des autres et donner les réponses appropriées, leur expliquer les raisons pour lesquelles telle ou telle investiture a été faite ». « Comme ce sont des personnes responsables et disciplinées, elles comprendront pourquoi on a pris telle ou telle décision et je suis convaincu, pour ce qui concerne le parti socialiste, qu’une fois que les gens auront fait leurs commentaires, manifesté leur mécontentement, leur frustration, on leur parlera et pour la plupart des situations, nos camarades feront ce qu’on leur demandera de faire », a fait savoir le socialiste. Suite à cette montée des contestations, Ousmane Tanor Dieng dédramatise.

Selon lui, il n’y a pas lieu de dramatiser et de penser que «Bennoo Bokk Yaakaar» va éclater. « Ceux qui ont éclaté, ce sont ceux qui n’ont pas été capables de s’entendre. Année après année, on nous dit que Bennoo ne survivra pas et scrutin après scrutin, on en sort relativement renforcé. C’est normal parce que faire un travail de cette nature à l’intérieur d’un parti est déjà difficile, le faire à l’intérieur d’une coalition, et encore plus et d’une coalition de partis, c’est quasiment impossible », a laissé entendre M. Dieng.

Pour le secrétaire général du Ps, il faut prendre le temps de discuter, d’échanger avec les gens, qui, a-t-il soutenu, « si elles sont de bonne foi, comprendront que c’était difficile de faire mieux que ce qu’on a fait ».

S’agissant de la pléthore de listes en lice, Ousmane Tanor Dieng a estimé qu’elle pourrait poser des problèmes de lenteur du scrutin, et que tout le monde ne puisse pas voter. « Si l’on pouvait avoir d’ici là un consensus et qu’on accepte que l’électeur ne soit pas obligé de prendre l’ensemble des bulletins, à ce moment, on déterminerait un nombre de bulletins que l’électeur prendrait. Ça rendrait les choses plus rapides », a relevé Ousmane Tanor Dieng. Toutefois, a-t-il souligné, il y a lieu de préparer et de former nos concitoyens pour qu’ils puissent voter si l’on doit aller avec les 47 listes.

Le secrétaire général du Ps qui a rendu visite aux chefs religieux de Mbour a sollicité des prières pour que les prochaines élections se passent dans des conditions apaisées. « Ce qui fait encore que le Sénégal est une démocratie sérieuse et forte. S’il y a une exception sénégalaise, c’est que nos élections se passent toujours à date échue et dans de très bonnes conditions », s’est-il félicité.

Samba Oumar FALL

Last modified on lundi, 19 juin 2017 16:29
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.