Adoption du code de la presse en inter-commission : Mamadou Diop « Decroix » salue l’« engagement diligent » de Mbagnick Ndiaye

19 Jui 2017
313 times

Suite à la sortie des membres de la Cap qui ont dénoncé certaines retouches apportées, à leur insu, à la mouture du projet de code soumis à l’Assemblée nationale qui avait fait l'objet d'un consensus, le président de la commission Culture et Communication, le député Mamadou Diop « Decroix », a salué l’engagement et la diligence du ministre de la Culture et de la communication, Mbagnick Ndiaye. Il a demandé aux syndicats des professionnels des médias d’accepter son vote en l’état en plénière demain.

Pour avoir été le premier ministre en charge de la Communication en 2000 et initiateur des Assises de Saly sur la situation de la presse, le député Mamadou Diop « Decroix », président de la commission Culture et Communication à l’Assemblée nationale, a estimé que « ce texte contient de grandes avancées pour la profession de journaliste et de technicien de la communication et ce code est bon, utile et nécessaire ». Aussi, « Paris (Ndlr : Ndar) ne s’étant pas fait en un jour ; je leur demande d’accepter le vote de la loi ; ce qui n’empêchera pas que des discussions ultérieures puissent se tenir sur les points d’achoppement », a-t-il fait savoir.

Il a, en outre, salué « l’engagement et la diligence » du ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye « pour l’excellent travail abattu » et « l’investissement personnel » de Moustapha Diakhaté, le président du groupe parlementaire «Benno Bokk Yaakaar», même si, reconnaît-il, « nous ne sommes pas du même bord politique ».

Rappelons que le projet de loi a été adopté en Conseil des ministres le mercredi 31 mai 2017, en application d'une promesse faite par le chef de l'État, le 1e mai dernier, lors de la présentation des cahiers de doléances des centrales syndicales. A cette occasion, le président de la République avait annoncé que le gouvernement allait adopter, sous peu, le projet du nouveau Code de la presse après son nettoyage et demander son vote par l'Assemblée nationale. « Il y a des choses à revoir. Nous avions exigé, nous-mêmes, que le projet de Code soit présenté. Il est dans sa dernière mouture, nous allons enlever les scories et ce qui ne paraît pas être conforme à l'esprit de la Constitution et des lois. Et si cela est fait, nous allons l'adopter formellement, l'envoyer à l'Assemblée nationale et demander son vote. Il y a eu des amendements puisque nous devons veiller sur certains concepts qui sont en contradiction avec d'autres lois », avait alors soutenu le président Macky Sall.

Mamadou Lamine DIEYE

Last modified on lundi, 19 juin 2017 16:32
Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.