Assemblée nationale : De Me Lamine Guèye à Moustapha Niasse

14 Sep 2017
415 times

L’Assemblée nationale a connu plusieurs présidents depuis sa création en 1960. A l’indépendance, elle sera dirigée par le président Lamine Guèye. Me Guèye, avocat de formation, ancien dirigeant de la Section française de l’internationale ouvrière (Sfio) puis dirigeant de l’Union progressiste sénégalaise (Ups) a passé huit années à la tête de l’institution (1960 à 1968). Il est décédé le 10 juin 1968 au moment où le Sénégal traversait une crise sociale avec les événements syndicaux et estudiantins. Un hommage lui sera rendu par le président Senghor sur le parvis de l’Assemblée nationale suivi de la prière mortuaire dirigée par El hadji Abdoul Aziz Dabakh Malick à la Zavia El hadji Malick Sy sur l’actuelle avenue qui porte son nom. Il sera inhumé au cimetière des Abattoirs de Dakar sur la corniche. Dr Amadou Cissé Dia, un ancien ministre de l’Intérieur et proche du président Senghor lui succéda. Il aura battu le record au perchoir de 1968 à 1983, soit quinze années.  Après feu Dr Cissé Dia, Habib Thiam, ancien Premier ministre, lui aussi décédé, il y a plus de deux mois, sera élu à la tête de l’Assemblée, pendant une année. Il quittera l’institution pour céder la place à Dr Daouda Sow. Quelques années après, Abdoul Aziz Ndaw le remplaça.

L’ingénieur agronome, Abdou Khadre Dieylani Cissokho occupera le fauteuil présidentiel  de juin 1993 à 2000. Avec la première alternance, Youssou Diagne de Ngaparou puis Pape Diop se succéderont. En 2007, l’ancien Premier ministre Macky Sall est élu pour cinq ans. Le mandat sera ramené à une année d’où la démission du président Macky Sall qui quitta en même temps le Pds pour créer l’Apr. Il fut remplacé par Mamadou Seck. Depuis le 30 juillet 2012, Moustapha Niasse, ancien Premier ministre sous Abdou Diouf et Me Abdoulaye Wade occupe le poste de président de l’Assemblée nationale.

El. H. A. T.

 

Last modified on jeudi, 14 septembre 2017 12:13
Rate this item
(0 votes)

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.