Lu avec beaucoup d’émotion : La biographie de Bob Marley par Stephen Davis

22 Sep 2017
6614 times

Tout ne sera pas si rose, car qui dit débuts, dit forcément illusions perdues, arnaques, dureté de la réalité … Cedella ayant émigré en Amérique, Bob restera à Kingston, et continuera à faire de la musique avec Peter et Bunny. La mouvance musicale en vogue était le ska, musique rythmique, ainsi que le rythm n’ blues, importé des Etats – Unis. Les Wailers, quoique excellents chanteurs et compositeurs, peineront à s’imposer. Bob, après avoir uni sa destinée à Rita Marley, l’amour de sa vie, rejoindra sa mère quelque temps dans le Delaware, mais après avoir enchaîné quantité de petits boulots, rentrera en Jamaïque.

La carrière des Wailers décollera un peu, mais les erreurs de management leur seront fatales … Ils avaient composé énormément de titres, et entrepris une petite tournée, au terme de laquelle Bunny quittera le groupe, désabusé et dans une dynamique plus spirituelle que l’engagement et la roots attitude de Peter et Bob, qui feront route ensemble …

Cette alliance de Bob et Peter ne durera pas longtemps, car après avoir rencontré Chris Blackwell, Bob se placera dans une logique d’internationalisation de sa carrière. En effet, Blackwell sera celui qui donnera un véritable coup fouet à la carrière de Bob et le révélera à la face du monde. Le groupe se dénommait désormais Bob Marley and the Wailers, sans oublier les I – Threes, les excellentes choristes qu’étaient Rita et ses copines Marcia et Judy.

Ainsi commence pleinement la légende Marley. Ce petit homme nonchalant, aux cheveux en paquets, à mille lieux du star – system, roulant spliff sur spliff, séduira tous ceux qui le rencontreront : journalistes, avec lesquels il enchaînera interview sur interview, copains du ghetto, qui se presseront chaque jour à la porte de sa demeure du 56 Hope Road,et à qui il distribuait sans relâche des liasses de billets, mais aussi les femmes … Car comme il le disait, son « seul péché, c’était les femmes »… Serial séducteur, il fera des enfants avec presque toutes les femmes qui seront sorties quelque temps avec lui … Rita, « l’officielle », fermera les yeux sur les incartades à répétition de son mari … Car, semble – t – il, elle se considérait comme plus qu’un simple épouse, mais était aussi une compagne, une oreille attentive, et a contribué pour beaucoup à bâtir le mythe Marley …

Une vilaine blessure à l’orteil, qu’il a longtemps négligée, s’infectera et se transformera en cancer … Cancer qui l’emportera, du fait de la négligence des symptômes … Car tous ceux qui le côtoyaient étaient unanimes : Bob, même s’il souffrait, n’en a jamais parlé à personne, et ses compagnons ne se rendront compte de son état que lorsque celui – ci sera plus que critique, la tumeur s’étant déjà propagée au cerveau, aux poumons et à l’estomac …

Commencera alors le long et épuisant combat contre la mort : chimiothérapie, traitements de toutes sortes, régime protéiné, mais hélas, la faucheuse sera la plus forte …

Au terme de cet ouvrage, qui se termine sur une note triste, avec la disparition de Bob Marley, il est permis de méditer sur la vie et l’œuvre de Bob Marley. En seulement 36 ans d’existence, Bob aura conquis le cœur de millions de personnes de par le monde … Son message universel de paix, de tolérance, d’entraide, de refus de ployer sous le joug de Babylone, de renouveau de l’Afrique l’installeront au rang de « prophète », car faisant de la Bible son livre de référence, il insérera des psaumes dans ses chansons, pour combattre les maux du monde et y trouver un remède.

Son rapport à l’Afrique était très fort, très affectif : l’Afrique, la terre promise, Bob Marley la vivait, la sentait, la chantait avec son cœur … Aussi, ayant eu vent des bisbilles entre les colons anglais et les nationalistes noirs voulant l’indépendance de la Rhodésie, il composa la magnifique chanson Zimbabwe, chanson qui œuvrera pour beaucoup dans l’accession de la souveraineté de l’ex – Rhodésie et l’appellation de Zimbabwe.

Bob Marley, un homme multi dimensionnel qui vécut pleinement et continue de demeurer dans le cœur de quantité de personnes de par le monde !
Voici un film qui résume merveilleusement son existence si riche : http://www.youtube.com/watch?v=lRnxAsI5jS0&hd=1

Bonne lecture

Par Ndèye Fatou KANE (écrivain)

Last modified on lundi, 25 septembre 2017 11:54
Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.