Aibd : Un véritable bijou architectural

07 Déc 2017
1075 times

Situé à 45 kilomètres au Sud-est de Dakar dans la région administrative de Thiès, à mi-chemin entre Diamniadio et Mbour, l’Aéroport international Blaise Diagne, au-delà d’être un bijou architectural, répond à l’ambition des autorités sénégalaises de désengorger la ville de Dakar et de favoriser ainsi un meilleur aménagement du territoire.

Il a fallu 10 ans. Dix longues années pour que l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) émerge enfin des entrailles des massifs de Diass. Comme tout enfantement, la naissance de ce projet fut difficile car la gestation a buté sur maintes péripéties. Mais quand vient enfin l’heure de la délivrance et qu’on tient le bébé tant attendu dans ses bras, la douleur de l’accouchement et les inquiétudes cèdent la place à un ineffable sentiment de joie, mais surtout de fierté.

Ce beau bébé du Sénégal qu’est l’Aibd, chaque Sénégalais doit en être fier. C’est une infrastructure structurante qui renforcera le Sénégal dans sa place de hub aérien en Afrique de l’ouest, permettra de désengorger Dakar et créera ainsi un nouveau pôle économique au cœur du triangle Dakar-Thiès-Mbour.

Véritable bijou architectural, l’Aibd est situé à 45 km de Dakar. En dehors de la route nationale, l’autoroute à péage y mène tout droit. Il suffit, quelques centaines de mètres après le poste de péage de Toglou, de sortir par la bretelle n°13. Le premier rond-point dépassé, l’infrastructure impose, au loin, dans un décor de plaines arbustives et de palmiers, toute sa masse. Plus on s’en approche, plus la plateforme aéroportuaire étale ses charmes. Le pavillon présidentiel, l’aérogare des pèlerins, les bâtiments administratifs, le panorama défile avant que l’aérogare passagers ne se dévoile. La Tour de contrôle la toise du haut de ses 50 mètres.

Aérogare passagers de 42.000 m2
L’Aérogare est construite sur deux niveaux. La forme ondulée des toits où pendent les panneaux signalétiques en ajoute à la splendeur des lieux. Le Terminal de départ s’étend sur 21.000 m2 et occupe le niveau supérieur. On y accède par une rampe. Au rez-de-chaussée, se trouve le Terminal d’arrivée de même taille. Entre les deux, on a une mezzanine permettant la séparation

complète des flux arrivée, départ et transit. A cela s’ajoute une innovation majeure à savoir les six passerelles télescopiques qui permettent un accès direct aux avions. Pour dire qu’avec ce nouvel aéroport, on n’aura pas besoin de convoyer les passagers par bus à la coupée de l’avion pour l’embarquement.

Au départ comme à l’arrivée, les passagers devront passer par l’une des quarante postes de police des frontières, sans compter les postes de contrôle des douanes. Quarante-quatre banques d’enregistrement des bagages sont mises à leur disposition. Quatre tapis-bagages permettent de diminuer le temps d’attente des passagers. Afin de rendre agréable le temps d’attente des passagers avant l’embarquement, un espace commercial de 5.000 m2 (duty free, boutiques, restaurants) est aménagé suivant les dernières tendances de raffinement et de modernité. L’aérogare passagers dispose également de trois salons Vip et des services multimédia modernes. Dans la conception de l’Aibd, il est mis en place un circuit Pmr (Personne à mobilité réduite). Il s’agit des personnes âgées et des personnes qui souffrent d’un handicap.

Aérogare pèlerins
Construite sur une superficie de 2.270 m2, elle est totalement autonome et propose aux pèlerins un traitement spécial. En effet, la conception de l’aérogare pèlerins lui donne la capacité de traiter deux vols simultanément. Elle est dotée d’un tapis bagages et de deux positions parking pour le stationnement des avions. Prévue aussi bien pour le pèlerinage musulman que le pèlerinage chrétien, il peut servir à d’autres activités.

Pavillon présidentiel indépendant
A l’autre bout, se trouve le pavillon présidentiel. Réalisé suivant les critères de raffinement les plus récents, ce bâtiment dispose de deux postes pour le stationnement des avions. Il est totalement indépendant et son emplacement lui évite de gêner les activités de l’aviation générale. Il occupe une superficie de 1.360 m2 et comporte un salon et un appartement présidentiels, un salon ministériel et un salon dédié aux entretiens en tête-à-tête. Le pavillon présidentiel compte également une salle équipée réservée à la presse.

Aérogare fret de 50.000 tonnes par an
Implanté dans une zone où la pêche et la culture maraîchère sont très développées, l’Aibd met à la disposition des acteurs de ces deux secteurs clés de l’économie, un outil à forte valeur ajoutée pour l’exportation de leurs produits. Construite sur une superficie de 5.600 m2, l’aérogare fret a une capacité de 50.000 tonnes par an, soit 130 tonnes par jour. Elle possède tous les équipements indispensables à une prise en charge optimale du fret, comme les détecteurs à rayon X, les chambres froides, les bascules de pesage et les étagères à stockage vertical. A côté, le cargo-village est en construction et permettra de stocker des marchandises notamment les produits périssables.

Une piste capable d’accueillir des avions de type A380
La piste de l’Aibd est une première dans l’espace Asecna. Avec 3.500 mètres de long sur 75 mètres de large, elle peut accueillir tous les types d’avions notamment le A380 (Avion Airbus). Les sept voies de circulation (taxiways) font un total de 14 km. Elles permettent d’optimiser l’utilisation de la piste et lui donnent la possibilité d’enregistrer 80.000 mouvements d’avions par an, correspondant à neuf mouvements par heure. Les parkings avions qui complètent le dispositif permettent d’accueillir simultanément jusqu’à 79 avions dont 22 gros porteurs. Le parking du pavillon présidentiel, le parking de l’aérogare fret et le parking de l’aérogare pèlerin disposent, chacun, deux postes-avions. Ce qui fait un total de 85 postes-avions.

Parking voitures de 700 places
Pour le stationnement des véhicules, un parking permettant d’accueillir en même temps 700 véhicules particuliers, 60 bus et 60 taxis a été aménagé. On accède aux différents bâtiments de la plateforme aéroportuaire par un réseau routier dense car, outre les bretelles, l’Aibd est desservi par deux routes de services qui rejoignent, au nord, l’autoroute à péage et, au sud, la Route national 1.

Elhadji Ibrahima THIAM

Cahier Aibd

Cliquer ici pour lire l'intégralité de notre Cahier Spécial

Last modified on jeudi, 07 décembre 2017 15:02
Rate this item
(0 votes)

CanGabon90x700ok


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.