Rencontre entre délégations ministérielles des deux pays : La Mauritanie dans une dynamique d’apaisement

09 Fév 2018
2387 times
Rencontre entre délégations ministérielles des deux pays : La Mauritanie dans une dynamique d’apaisement Crédit photo : Présidence de la République du Sénégal

Une forte délégation ministérielle à quitté Dakar pour Nouakchott hier. Conduite par le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur Sidiki Kaba, elle était composée par les ministres Oumar Guèye de la Pêche et de l'Economie maritime, Mansour Elimane Kane du Pétrole et de l'Energie, Aminata Mbengue Ndiaye de l'Elevage et de plusieurs directeurs (Cospetrogaz, Petrosen...).

Immédiatement après leur arrivée à Nouakchott, les ministres sénégalais ont eu des séances de travail  sectorielles avec leurs homologues mauritaniens respectifs. Selon une source du ministère sénégalais des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur, en l'absence de son homologue mauritanien invité à Berlin dans le cadre des discussions sur le Sahara occidental, le ministre Sidiki Kaba a eu une séance de discussions avec la ministre déléguée Khadidjatou Mbarek Fall.

Les échanges ont tourné autour de l'état d'esprit actuel des autorités mauritaniennes qui, selon Mme Fall, sont dans une dynamique d'apaisement et de renforcement des relations multiformes et séculaires entre les deux pays. Aussi bien côté sénégalais que mauritanien, on a senti une volonté d'avancer pour une meilleure qualité des relations bilatérales. « Ce qui nous lie est plus fort que ce qui nous divise », a souligné la ministre déléguée mauritanienne.

Elle a déploré le fait que la presse ne se focalise que sur les points de tension en ignorant toutes les bonnes choses qui unissent les deux pays. Mme Fall a également mis en garde contre l'action de certaines organisations mauritaniennes de défense des droits de l'homme dont les responsables font la navette entre Nouakchott  et Dakar dans le but d'assombrir les relations entre les deux capitales.

Elle s'est également félicitée des bonnes dispositions du président Sall à aller de l'avant avec son homologue Mohamed Ould Abdel Aziz de la Mauritanie. D'ailleurs, a-t-elle ajouté, ce dernier qui connaît bien Sidiki Kaba qu'il a reçu en octobre dernier, a salué sa nomination à la tête de la diplomatie sénégalaise au cours d'un conseil des ministres.

Toutefois les deux parties ont tenu à faire savoir, selon Me Sidiki Kaba, que contrairement à ce qu'a avancé la presse, l'invitation du président Macky Sall à Nouakchott, même si événement oblige, se penchera sur l'incident qui a coûté la vie au jeune pêcheur de Guet-Ndar, Fallou Sall, a été prévue avant ledit incident lors du Sommet de l'Ua (28-29-30 janvier dernier) à Addis Abeba.

Il a fortement apprécié le discours de la ministre déléguée pour la franchise et la sincérité avec lesquelles il a été délivré.

Les deux ministres se sont, par ailleurs, accordés à mettre en œuvre le groupe d'impulsion économique né de la Commission mixte de 2015, à l'image de ce qui se fait avec le Maroc.

Aujourd'hui, on s'attend à la signature de plusieurs accords qui vont tous dans le sens du renforcement des relations sénégalo-mauritaniennes.

Ibrahima MBODJ, envoyé spécial à Nouakchott

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.