Pénurie d'essence Super : Vers un retour progressif à la normale

12 Juil 2018
1287 times

Depuis plus d’une semaine, l’approvisionnement des stations-services en carburant, particulièrement en essence super, n’est pas assuré. La Société africaine de raffinage (Sar) reprend progressivement sa production, a annoncé Pape Alassane Dème du Conseil national des hydrocarbures (Cnh) contacté, hier, par la Rfm.

Le calvaire que vivent, depuis quelques jours, les automobilistes dont les véhicules fonctionnent avec l’essence super, est sur le point de connaître son épilogue. Selon Pape Alassane Dème du Conseil national des hydrocarbures (Cnh) contacté, hier, par la Radio futurs médias (Rfm), la Sar a repris sa production. « Il y a quatre bacs de 400 m3 de super qui ont été produits et qui sont en cours d’être cédés aux différents distributeurs», a-t-il déclaré. Il a expliqué les véritables raisons de cette rupture observée ces derniers jours dans la distribution de l’essence super essentiellement dans les stations-services relevant des distributeurs indépendants dont Elton. «A un moment, la Sar était pratiquement en arrêt de production. Cela a contribué à réduire l’offre disponible sur le marché national. Il y a eu un problème de centrale électrique à la Sar qui avait quelques soucis techniques pour la remettre en marche. Et pendant près de quatre jours, la Sar n’a pas produit», a-t-il révélé.

Le directeur de la société d'hydrocarbures Elton, Babacar Tall déclarait, lundi dernier, sur la même radio, que « l'approvisionnement en produits pétroliers est un monopole de la Société africaine de raffinage (Sar)». Il ajoutait que depuis le mois de mars, la Sar connait une baisse du débit de sa production en super et depuis une dizaine de jours, un arrêt total. « On n'a pas été informé de cet arrêt. Du coup, pratiquement, tout le pays est en rupture », déplorait-t-il. Une situation qui, à son avis, « pose un gros problème à nos clients », parce que « quelque part, nous avons un contrat moral avec eux pour les approvisionner chaque fois qu'ils viennent dans nos stations ». Pour un retour à la normale, il suggérait que la Sar « rachète tous les stocks destinés à l'exportation ». Pour être édifié, il disait avoir adressé une lettre au ministère du Pétrole.

Mamadou Lamine DIEYE

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.