Flash infos (135)

Le président Ali Bongo est réélu pour un second mandat (résultats offixciells provisoires). Il a battu son opposant Jean Ping lors de l'élection présidentielle qui s'est tenue le 27 août 2016.

Le Soleil online avec rfi.fr

Le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne vient d’arriver au Palais de la République, où il devrait présenter sa démission au chef de l’Etat, Macky Sall.

A la tête du gouvernement depuis le 6 juillet 2014, M. Dionne doit s’adresser à la presse, à l’issue de son entretien avec le président de la République.

Selon la presse de ce mardi, il doit présenter sa démission au chef de l’Etat en vue de la formation d’un nouveau gouvernement.

Avant de devenir Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne était chargé de coordonner le Bureau opérationnel de suivi du Plan Sénégal émergent, nouveau référentiel des politiques publiques de développement au Sénégal.

Il avait remplacé Aminata Touré qui avait démissionné après la défaite de sa liste aux municipales de Dakar, organisées le 29 juin 2014.

Source : APS

Last modified on mardi, 05 septembre 2017 13:58

Le Sénégal a rejoint le Nigeria en finale de l’Afrobasket féminin 2017 (18-27 août) en éliminant le Mozambique en demi-finale par 72 points à 52, a constaté l’envoyée spéciale de l’APS, samedi soir, à Bamako.

Les Lionnes du Sénégal joueront la finale contre une équipe du Nigeria, qui a éliminé celle du Mali, le pays hôte de la compétition, par 48 points à 47.
Le Sénégal, pays le plus titré de l’Afrobasket féminin, est en quête d’un 13ème trophée continental.La finale est prévue ce dimanche à 20h45.

Avec APS

Last modified on dimanche, 27 août 2017 00:36

L’équipe nationale féminine de basketball du Sénégal est venue à bout de celle du Cameroun (71-58), vendredi soir à Bamako, obtenant ainsi son ticket pour les demi-finales de cette compétition qui se tient dans la capitale malienne (18-27 août).

Le Sénégal accède ainsi au dernier carré de cette compétition à l’issue des quarts de finale joués vendredi. Il rejoint ainsi le Nigeria, le Mali et le Mozambique, que les Lionnes vont rencontrer samedi.

Si le Sénégal a eu du mal à entrer dans le match en raison d’un manque de réussite, ses basketteuses ont réussi l’essentiel en dominant des Camerounaises revanchardes après la finale perdue en 2015.

Après un léger avantage en leur faveur à la fin du premier quart-temps, 13 points à 11, les Sénégalaises ont réussi un premier break en portant le score à 12 points d’écart à la fin de la première période : 32 à 20.

La deuxième période a démarré sur le même tempo avec une équipe sénégalaise cherchant vaille que vaille à se détacher de son adversaire qui, de son côté, refusait d’abdiquer.

Les Camerounaises ont longtemps maintenu le suspense, mais elles peinaient toutefois à suivre le rythme du Sénégal porté par Astou Traoré, qui a retrouvé son adresse sur les tirs à mi-distance.

Le fossé entre les deux équipes devenait de plus en plus grand, avec un écart de 18 points à la fin du troisième quart-temps (55 à 37).

Le dernier quart-temps sera âprement disputé, mais les Lionnes avaient déjà fini de prendre leurs marques et d’éloigner les Lionnes Indomptables à plus de 10 points d’écart.

Même la coupure d’électricité à deux minutes de la fin de la partie n’y fera rien, l’équipe camerounaise n’ayant pu recoller au score même.

Les filles du Cameroun ont toutefois eu le mérite de contrarier jusqu’aux derniers instants les championnes d’Afrique en titre. L’écart était finalement de 13 points au gong final, soit 71 à 58.

Les Lionnes joueront contre les Mozambicaines ce samedi à 20h45. Elles avaient éliminé un peu plutôt dans la journée les Angolaises sur la marque de 61 points à 47.

En match de poule, le Sénégal avait battu le Mozambique par 76 points à 67.

Sources APS

Le Sénégal a perdu par 54 points à 58 son dernier match de poule joué contre le Nigeria, mercredi, à Bamako, où se joue l’édition 2017 de l’Afrobasket féminin (18-27 août).

C’est la première défaite des Lionnes dans cette compétition.

Avant ce match, les deux équipes s’étaient déjà qualifiées pour les quarts de finale de l’Afrobasket féminin.

Le Nigeria prend, avec cette victoire, la première place de la poule B. Pour les quarts de finale, le Sénégal, deuxième de cette même poule, va rencontrer la Côte d’Ivoire, qui a pris la troisième place de la poule A.

Source : APS

Last modified on mercredi, 23 août 2017 23:16

L’équipe nationale locale du Sénégal, défaite mercredi par la Guinée (0-5), ne participera pas à l’édition 2018 du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), prévue au Kenya.

A la mi-temps de la manche retour du dernier tour qualificatif à cette compétotion, qui se jouait à Conakry, le Syli local menait déjà 3-0.

Avec cette lourde défaite, le Sénégal, vainqueur de la manche aller par 3-1, va manquer une troisième fois d’affilée une phase finale de CHAN, une compétition réservée aux joueurs évoluant dans les championnats locaux d’Afrique.

Le Sénégal avait pris part aux deux premières phases finales du CHAN, en 2009 et en 2011, avant de rater les trois suivantes (2014, 2016 et 2018).

Source : APS

Last modified on mercredi, 23 août 2017 23:09

Le chef de l’Etat Macky Sall a salué mercredi dans un communiqué la mémoire de l’entrepreneur sénégalais Aliou Sow, dont le décès fait selon lui perdre au Sénégal "une figure emblématique de son secteur privé national".

Aliou Sow, fondateur de la Compagnie sahélienne d’entreprises (CSE), un groupe sénégalais spécialisé dans les BTP, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi, à Paris (France), à l’âge de 83 ans, des suites d’une longue maladie.

Dans un communiqué transmis à l’APS, le président de la République a dit sa peine d’apprendre "la triste nouvelle du décès de Aliou Sow".

"Avec le rappel à Dieu de Aliou Sow, le Sénégal perd une figure emblématique de son secteur privé national", dit-il.

"Créateur d’entreprises et philanthrope engagé, le fondateur de la CSE est un modèle de ténacité et de constance dans la quête de l’excellence", a ajouté Macky Sall. Il a salué la mémoire du défunt présenté ses "condoléances émues’’ à sa famille.

Décédé à l’hôpital militaire américain de Paris, la dépouille mortelle du richissime homme d’affaire est attendue vendredi à Dakar, selon la même source.

Ingénieur de formation, Aliou Sow s’est illustré dans le génie-civil, les finances, les BTP notamment, au niveau national et international. Il était également apprécié pour sa générosité, notamment dans le domaine social.

Aliou Sow avait d’abord débuté comme cadre dans le groupe pétrolier Shell avant de participer, en 1970, à la création de la Compagnie sénégalaise d’entreprises (CSE) qui deviendra, six ans après, la Compagnie sahélienne d’entreprises.

Il a été remplacé à la tête de la CSE par son fils Oumar, mais il n’en gardait pas moins un œil sur l’évolution de la société.

Sources APS

Plusieurs personnes sont mortes en Guinée mardi 22 août après l'éboulement d'une décharge sur trois maisons. L'accident s'est produit dans un quartier de la commune de Ratoma, une banlieue de Conakry, la capitale. Des témoins dénombrent près d’une dizaine de victimes, le gouvernement en évoque cinq.

Sous la poussée des pluies torrentielles qui s’abattent sur la capitale guinéenne depuis une semaine, la décharge de Hamdallaye, dans la banlieue de Conakry, vieille de plusieurs dizaines d’années, s’est effondrée sur trois bâtiments.

Le bilan provisoire est d’au moins huit morts, dont des enfants en bas âge, selon les décomptes de la presse qui s’est rendue sur place. Dans un communiqué, le gouvernement annonce lui cinq morts et présente ses condoléances aux familles des victimes et au peuple de Guinée après qu’Alpha Condé se soit rendu sur les lieux sur les pas de Cellou Dalein Diallo et de Sidya Touré.

La gestion du dépotoir en question
Sous une pluie battante, les secouristes, notamment la Croix-Rouge, les forces de l’ordre et des bénévoles s’affairent à extraire des décombres des blessés plus ou moins graves. Ils ont immédiatement été conduits dans des cliniques privées et à l’hôpital Donka, le principal centre hospitalier de Conakry.

Un engin du génie militaire arrivé sur les lieux du drame soulevait soigneusement les morceaux de béton, de bois et de taule à la recherche de survivants et de victimes éventuelles sous le regard attentif des secouristes.

Dans ce drame, les riverains accusent la gestion du dépotoir qui continue de déverser tous les jours des tonnes d’ordures dans ce quartier populaire et difficile d’accès.

Sources : Rfi

Last modified on mercredi, 23 août 2017 00:18

L’équipe féminine de basket du Sénégal a remporté son quatrième match de poule, mardi à Bamako (Mali), contre l’Egypte (93-61) lors de l’Afrobasket 2017 qui se déroule au Palais des sports Salamatou Maïga de Bamako.

Les Lionnes avaient dominé les Pharaonnes (43-22) à la mi-temps. Elles avaient pris les choses en main dès le premier quart temps où le score était de 21 à 10.

Les Sénégalaises ont mis beaucoup d’énergie dans cette première mi-temps au cours de laquelle Ramata Daou et Mame Marie Sy ont montré de "bonnes choses" et Astou Traoré confirme son statut de meilleure marqueuse de l’équipe.

C’est la quatrième sortie des Lionnes du basket qui ont successivement battu la Guinée (105-39), le Mozambique (76-67) et la République démocratique du Congo (70-63).

Source : APS

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué jeudi soir l'attentat dans un communiqué diffusé par son agence de propagande Amaq et relayé par le centre américain de surveillance des sites jihadistes, SITE.

La police a annoncé jeudi après-midi 17 août, vers 17h heure locale (15h TU), par mégaphones, qu'une « attaque terroriste » était « confirmée », après qu'une camionnette a percuté la foule sur l'avenue la plus touristique de Barcelone. Selon le gouvernement catalan, treize personnes ont été tuées, plus de 50 autres blessées.

Selon le journal catalan La Vanguardia, cité par Reuters, l'un des auteurs de l'attaque a été abattu lors d'une fusillade avec la police dans les faubourgs.

Deux suspects liés à l'attaque ont été arrêtés, a annoncé le président régional catalan Carles Puigdemont. Le premier suspect a été identifié.

« Nous avons arrêté un homme et nous traitons cela comme une attaque terroriste », ont annoncé pour leur part jeudi soir les Mossos d'Esquadra, la police régionale, sur Twitter, ajoutant qu'il n'y avait « aucune personne retranchée dans un bar du centre de Barcelone », contrairement à ce qu'avaient avancé plus tôt des sources policières.

Selon le journal El Periodico cité par l'agence Reuters en din de journée, deux hommes armés s'étaient retranchés dans un bar du centre de Barcelone. El Periodico faisait état de tirs dans le secteur de La Boqueria. Il n'est pas possible de dire pour l'instant si ces hommes étaient au volant ou dans la fourgonnette. Selon le quotidien El Pais, le conducteur du véhicule s'est enfui à pied, après avoir fauché des dizaines de personnes.

Sourcce : Rfi
Suivez l'évolution en cliquant ici

Last modified on jeudi, 17 août 2017 21:47

Le sélectionneur des Lions du football, Aliou Cissé, a publié mercredi une liste de 26 joueurs sélectionnés pour la double confrontation devant opposer le Sénégal au Burkina Faso, les 2 et 5 septembre, pour le compte de la 3ème et 4ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

Le groupe retenu compte trois nouveaux joueurs, à savoir Pape Amadou Touré (Horoya AC), Assane Dioussé (Saint-Etienne) et Modou Diagne (Nancy).

Sadio Mané, Moussa Konaté et Saliou Ciss font également leur retour en sélection.

Le regroupement des Lions commence le 28 août.

Le Sénégal qui compte 3 points (+1) est 3ème du groupe D des éliminatoires du Mondial 2018, une poule dominée par le Burkina Faso 4 points (+2).

Les Bafana-Bafana d’Afrique du Sud, avec 4 points (+1), occupent la 2ème place de ce groupe. Ils se déplaceront pour jouer les Requins Bleus du Cap-Vert pour le compte de la 3ème journée de la phase de poules de qualification.

L’équipe capverdienne est la seule équipe de la poule à ne pas avoir encore marqué de points.

Seule l’équipe arrivée première du groupe à la fin des six matchs sera qualifiée pour la phase finale de la Coupe du monde 2018 qui se déroulera en Russie.

Voici la liste des joueurs sélectionnés :

Gardiens : Abdoulaye Diallo, Khadim Ndiaye, Pape Seydou Ndiaye

Défenseurs : Moussa Wagué, Lamine Gassama, Fallou Diagne, Assane Dioussé, Pape Amadou Touré, Saliou Ciss, Kara Mbodj, Kalidou Koulibaly, Modou Diagne

Milieux : Idrissa Gana Guèye, Pape Alioune Ndiaye, Cheikhou Kouyaté, Cheikh Ndoye, Younouss Sankharé, Alfred Ndiaye, Salif Sané

Attaquants : Ismaïla Sarr, Opa Nguette, Mame Biram Diouf, Moussa Konaté, Sadio Mané, Moussa Sow, Diao Baldé Keïta

Source : APS

Last modified on mercredi, 16 août 2017 11:34

Les Lions locaux ont pris une option pour la qualification à l’édition 2018 du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) de football en battant (3-1) le Syli national de Guinée, mardi, à Dakar, en match comptant pour la manche aller du dernier tour qualificatif à cette compétition.

Le Sénégal a ouvert la marque par le jeune attaquant de Diambars Amadou Dia Ndiaye, à la 13e minute de cette rencontre jouée au stade Alassane Djigo de Pikine, dans la grande banlieue dakaroise, suite une action collective rondement menée.

L’équipe dirigée par Moustapha Seck aurait ensuite pu se mettre à l’abri par Moussa Marone (18ème minute), Rémi Bocandé (33ème minute) et encore Amadou Dia Ndiaye (41ème minute) mais, ils manquaient tous le cadre sur des actions franches.

Suffisant pour que la Guinée sorte petit à petit la tête de l’eau pour revenir dans la partie en début de 2ème période, grâce à Mohamed Sorel Camara, à la réception d’un centre tir d’Ibrahima Sory Sankoh à la 71ème minute.

Les Lions ont malgré tout réussi à garder leur lucidité en dépit de cette égalisation, Amadou Dia Ndiaye profitant d’un mauvais dégagement du gardien guinéen Moussa Camara pour marquer le 2ème but sénégalais à la 74e minute.

Assane Mbodj, entré en cours de jeu, s’est chargé de mettre le Sénégal définitivement à l’abri, en scorant à la 87ème minute sur une passe de son coéquipier Daouda Guèye Diémé. Ce dernier a réussi à donner au jeu sénégalais la percussion qui lui manquait à un moment de la partie.

Le Sénégal ira défier la Guinée dans une semaine pour la manche retour prévue le mardi 22 août prochain, au stade du 28 septembre de Conakry.

Source : APS

Last modified on mardi, 15 août 2017 22:36

Le président de la République Macky Sall a fait part de ses "condoléances émues" et de sa solidarité à son homologue sierra-léonais Ernest Bai Koroma, dans un message de condoléances qu’il lui a adressé suite à des glissements de terrain consécutifs à des inondations qui ont fait plus de 300 morts en Sierra Leone.

Suite à ces intempéries enregistrées lundi, un bilan officiel fait également état de quelque 3.000 sans-abri, sans compter des milliers de personnes portées disparues à Freetown, la capitale de la Sierra Leone.

"En cette douloureuse circonstance, le peuple sénégalais se joint à moi pour vous présenter ainsi qu’au peuple sierra-léonais frère, nos condoléances émues", écrit Macky Sall.

"J’exprime ma profonde compassion aux familles éplorées et souhaite prompt rétablissement aux blessés", a ajouté le chef de l’Etat sénégalais, assurant à son homologue sa "solidarité" et sa "sympathie", ainsi que sa ‘"haute et fraternelle considération".

Source : APS

Last modified on mercredi, 16 août 2017 12:19

Un café-restaurant de Ouagadougou, la capitale burkinabè, a été attaqué par plusieurs hommes armés. L'assaut des forces de l'ordre a pris fin vers 5h (TU), deux assaillants ont été « neutralisés » et le quartier est bouclé selon le ministre de la Communication joint par RFI.

Le bilan est de 18 personnes tuées et une vingtaine d'autres blessées. Une attaque qui rappelle celle du café Capuccino, en janvier 2016, cible d'une action meurtrière semblable.

Cliquer ICI pour en lire plus

Source : Rfi.fr

"Le Soleil" partenaire de France Médias Monde

Maître Augustin Senghor, président en exercice a été réélu dans la nuit du samedi au dimanche, au deuxième tour, à la présidence de la Fédération sénégalaise de football(Fsf) pour un mandat de quatre ans.

Me Senghor a obtenu 264 voix contre 151 voix pourvMbaye Diouf Dia.

Au premier tour, Me Senghor a eu 234 voix, Mbaye Diouf Dia est arrivé deuxième avec 104 voix et Louis Lamotte, troisième, avec 75 voix.

Avec ce score, aucun des trois candidats n’a atteint les 2/3 des votants (277 voix) requis pour être élu dès le premier tour.

Le deuxième tour a opposé Augustin Senghor et Mbaye Diouf Dia.

Elu en 2009 et réélu en 2013, Me Augustin Senghor va rempiler pour un 3ème mandat de quatre ans à la présidence de l’instance dirigeante du football national.

Source : APS

Last modified on dimanche, 13 août 2017 11:22

Football : Le Brésilien Neymar a annoncé mercredi 2 août son départ du FC Barcelone à ses coéquipiers

Source : Rfi.fr

Last modified on mercredi, 02 août 2017 09:11

Le gouverneur de Diourbel, Mohammadou Moustapha Ndao, a autorisé la prolongation jusqu’à minuit des opérations de vote à Touba, où le scrutin a tardé à démarrer en raison des pluies diluviennes enregistrées dans la nuit de samedi à dimanche.

Cette décision permettra aux électeurs inscrits dans les bureaux qui ont tardivement démarré le vote de pouvoir avoir suffisamment de temps pour accomplir leur devoir civique, a expliqué le gouverneur.

Mohammadou Moustapha Ndao a, pour ce faire, prévu de renforcer le dispositif sécuritaire mais aussi celui à l’intérieur des bureaux de vote.

Certains membres de bureaux de vote ont ainsi tardé à rejoindre leur poste, ce qui fait que de longues files d’attente étaient observées vers 12 heures devant la majorité des bureaux de vote, dont ceux de Darou Marnane par exemple, qui en compte 87.

A Diourbel, malgré un démarrage tardif du scrutin, le vote se déroule normalement dans les principales lieux de vote, en particulier les 3 centres-témoins de la commune (école Algor Dioum, école Massourang Sourang et Keur Yely).

La tête de liste départementale de la coalition Benno Book Yakaar, Malick Fall, après avoir voté à Keur Yely, a assuré que tout allait bien et qu’il n’y avait "aucun problème même si ce n’est pas encore le grand rush".

Source : APS

Last modified on dimanche, 30 juillet 2017 15:08

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a saisi le Conseil constitutionnel "sur la possibilité que les électeurs n’ayant pu retirer leur carte d’électeur puissent voter aux élections législatives du 30 juillet 2017" avec d’autres documents, dont la carte d’identité nationale numérisée, a-t-on appris lundi de la présidence de la République.

Compte tenu des "lenteurs notées dans le retrait des cartes d’identité biométriques", cette saisine vise à amener le Conseil constitutionnel à autoriser les électeurs à voter avec une carte d’identité nationale numérisée, ou une carte d’électeur numérisée, ou un passeport, ou un permis de conduire, ou encore un document d’immatriculation, pour les "primo-inscrits" non détenteurs d’un des quatre premiers documents administratifs déjà indiqués, selon le communiqué.

Il rappelle que cette "éventualité avait été proposée par la société civile", avant que le président de la République ne saisisse à ce sujet le Conseil constitutionnel "par [une] lettre en date du 24 juillet 2017, conformément à l’article 72 de la Constitution".

Cette disposition constitutionnelle stipule que "tous les nationaux sénégalais des deux sexes, âgés de 18 ans accomplis, jouissant de leurs droits civils et politiques, sont électeurs dans les conditions déterminées par la loi", signale le texte.

Le président de la République "réaffirme son attachement sans réserve à l’organisation d’élections transparentes, libres et démocratiques. Le préalable dans ce sens est la possibilité pour chaque Sénégalais d’accomplir librement son devoir citoyen", ajoute le communiqué.

Source : APS

Le Khalife général de Pire, Serigne Moustapha Cissé est décédé samedi à Dakar à l’âge de 83 ans, annonce Radio Sénégal. La même source précise que son enterrement est prévu cet après-midi à Pire, dans la région de Thiès. Serigne Moustapha Cissé a été pendant plusieurs années ambassadeur et conseiller spécial des présidents Léopold Senghor et Abdou Diouf.

APS

Le président togolais Faure Gnassingbé a été élu à la tête de la Cedeao, dimanche 5 juin. Il remplace la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf.

La décision a été prise dimanche en clôture du 51e Sommet des chefs d’Etat de la Cedeao à Monrovia. Faure Gnassingbé a appelé à plus d'intégration et encouragé un peu plus encore la mobilité économique dans cet espace régional d'Afrique de l'Ouest, alors que l'une des décisions de ce Sommet est de construire une autoroute entre Abidjan et Dakar.

« Il nous faut maintenant opérer des sauts qualitatifs vers notre objectif unique qui est de faire de notre organisation une Cedeao des peuples. Il nous faudra sans plus tarder enlever les dernières barrières au brassage et à l'imbrication de nos populations, responsabiliser notre jeunesse en encourageant sa mobilité économique dans l'espace régional, mettre à contribution nos hommes d'affaires, mettre à profit notre potentiel démographique, miser sur l'agriculture et l'industrialisation... Autant de défis que nous devons relever ensemble pour l'épanouissement de nos populations », a déclaré le président togolais.

Cliquer ici pour en lire plus

Source : Rfi.fr

Le Sénégal déclare avoir accepté le retour à Dakar de l’ambassade d’Israël et la reprise de la coopération avec ce pays du Proche-Orient, à la suite d’une rencontre du président Macky Sall avec le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, dimanche, à Monrovia (Liberia).

En marge du 51e Sommet de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), dans la capitale libérienne, le dirigeant sénégalais et son homologue israélien ont eu un « échange approfondi sur les questions bilatérales d’intérêt commun » entre Israël et le Sénégal.

« Benyamin Netanyahu (…) a décidé de la reprise et du renforcement de la coopération entre les deux pays » lors de cette rencontre, selon un communiqué de la présidence sénégalaise.

Egalement, M. Netanyahu « a décidé du retour à Dakar de l’ambassade d’Israël au Sénégal », rapporte le texte.

Le dirigeant israélien a invité le ministre sénégalais des Affaires étrangères à effectuer prochainement une visite en Israël.

Le communiqué affirme que « Macky Sall a apprécié avec satisfaction ces mesures ».

Par ailleurs, ajoute la même source, « le Sénégal a pris bonne note de l’intention de l’Etat d’Israël de bénéficier d’un statut d’observateur auprès de l’Union africaine ». Selon le texte, M. Netanyahu a informé la Cedeao du désir de son pays de faire partie de l’organisation continentale, avec un tel statut.

En décembre dernier, Israël avait fait part au gouvernement sénégalais de plusieurs mesures allant dans le sens d’une rupture de leurs relations, dont le rappel pour consultation de son ambassadeur à Dakar. Tel-Aviv protestait de cette manière contre l’adhésion du Sénégal à une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies sur les colonies de peuplement israélien en territoire palestinien.

Dakar avait refusé de revenir sur sa position concernant les colonies israéliennes en Palestine.

Source : APS

L’équipe du Sénégal des moins de 20 ans a été battue, 1-0, par le Mexique, en 8ème de finale de la Coupe du monde de football de la catégorie, ce jeudi matin en Corée du Sud.

Last modified on jeudi, 01 juin 2017 10:35

Lundi 22 mai au soir, une déflagration meurtrière s'est produite à la Manchester Arena, après un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. Un homme a fait sauter un engin explosif au milieu de la foule. Le dernier bilan fait état d'au moins 22 morts et d'une cinquantaine de blessés. La Première ministre Theresa May a rapidement dénoncé une « effroyable attaque terroriste ». Au Royaume-Uni, la campagne en vue des législatives du 8 juin est suspendue.

Ce mardi 23 mai, la Première ministre conservatrice Theresa May et son rival travailliste Jeremy Corbyn ont décidé de suspendre leur campagne en vue des prochaines élections législatives du 8 juin, après l'attentat de Manchester qui a fait au moins 22 morts (dont des enfants) et environ cinquante blessés. La police locale a confirmé que l’explosion s'est produite vers 22h35, heure locale, après un concert donné par la pop-star américaine Ariana Grande, très populaire parmi les jeunes, dans la Manchester Arena. C'est une grande salle de concert d'environ 21000 places où se trouvaient beaucoup de familles et de jeunes enfants.

Cliquez ici pour en lire plus

Source : Rfi.fr

Le candidat d’En marche ! a recueilli 65,1 % des suffrages, contre 34,9 % pour la candidate du Front national, Marine Le Pen. L’abstention au second tour est estimée à 25,3 %, un record depuis la présidentielle de 1969.

Présidentielle française: Emmanuel Macron arrive en tête du 1er tour avec 23,7%, suivi par Marine Le Pen avec 21,7%.

Emmanuel Macron: 23,7%
Marine Le Pen: 21,7%
Jean-Luc Mélenchon: 19,5%
François Fillon: 19,5%
Benoît Hamon: 6,2%
Nicolas Dupont-Aignan: 5%
Jean Lassalle: 1,5%
Philippe Pouton: 1,2%
François Asselineau: 0,8%
Nathalie Arthaud: 0,7%
Jacques Cheminade: 0,2%

Last modified on dimanche, 23 avril 2017 18:08

Mes chers compatriotes,

Demain, 4 avril 2017, notre pays célèbre le 57e anniversaire de son accession à la souveraineté internationale.

Cette fête nous rassemble, parce qu’elle exalte notre liberté retrouvée et met à l’honneur nos vaillantes forces de défense et de sécurité et notre jeunesse dynamique, qui porte nos espoirs pour le futur.

A tous et à toutes, chers compatriotes d’ici et de la diaspora, j’adresse mes chaleureuses félicitations.

Au nom de la Nation, je salue avec respect nos anciens combattants. Je vous redis, chers anciens combattants, notre profonde gratitude et notre grande admiration pour tous vos sacrifices consentis à la défense du monde libre.

A vous, officiers, sous-officiers et militaires du rang, je renouvelle ma confiance, ma fierté et celle de la Nation.

Si notre pays est aujourd’hui septième contributeur de troupes aux missions de paix des Nations Unies, c’est que, partout où vous appelle le devoir, à l’échelle nationale et internationale, vous le remplissez avec la dignité et le professionnalisme qui donnent sens à votre devise : « On nous tue, on ne nous déshonore pas ».

Voilà pourquoi, devant la recrudescence des défis sécuritaires, y compris dans notre voisinage immédiat, j’accorde une priorité élevée au renforcement continu des capacités opérationnelles de nos Forces de défense et de sécurité et à l’amélioration constante des conditions d’existence des personnels.

Cette année, fidèles au concept Armée-Nation, nous célébrons la fête de l’indépendance sous le thème du rôle des Forces de défense et de sécurité dans la protection de l’environnement.

Ce thème nous interpelle par son actualité. Nos ressources naturelles, faut-il le rappeler, constituent la substance vitale de notre base productive, sans laquelle il ne peut y avoir ni croissance, ni développement.

Or, partout dans le monde, ces ressources se raréfient, sous l’effet combiné d’une exploitation effrénée et de pratiques illégales. La préservation de notre environnement n’en est que plus urgente ; qu’il s’agisse de la lutte contre la pollution, la pêche illicite et la déforestation, entre autres périls. Elle revêt le même ordre de priorité que la défense de la souveraineté nationale et de l’intégrité du territoire.

Par conséquent, j’ai ordonné à nos Forces de défense et de sécurité de poursuivre avec vigueur les actions déjà engagées dans ce sens. Le gouvernement continuera de mobiliser tous les moyens nécessaires à cet effet, en matière d’équipements, de formation et d’entrainement.

Je souhaite que tous, ensemble, dans un élan civique et patriotique, nous participions à cette œuvre salutaire de sauvegarde de notre patrimoine environnemental commun.

Mes chers compatriotes,

Dans mon message à l’occasion du nouvel an, je vous ai entretenu de nos acquis et perspectives dans le cadre de la mise en œuvre des initiatives, projets et programmes du Plan Sénégal Emergent.

Sous l’autorité du Premier Ministre, j’ai assigné au gouvernement la tâche de rester mobilisé dans l’action, en ayant comme code de conduite le culte du résultat.

J’y tiens personnellement, parce que le développement inclusif et solidaire, qui sous-tend ma vision d’un Sénégal de tous et d’un Sénégal pour tous, est au cœur de mes préoccupations.

C’est le sens de la baisse du prix de l’électricité déjà en vigueur. C’est le sens de la mesure que j’ai prise pour la transformation, des titres précaires en titres fonciers, afin que chaque détenteur d’un droit d’occupation puisse accéder gratuitement et sans formalité indue, au droit de propriété.

C’est, enfin, le sens de la tournée économique que j’ai effectuée en février dernier dans les régions de Louga, Saint-Louis et Matam, pour inaugurer et lancer divers projets de développement en milieu urbain et rural. Et je visiterai d’autres localités du pays dans les semaines et mois à venir.

En effet, dans la quête de l’émergence que j’ai engagée avec vous, seuls comptent la vision, l’action diligente et le résultat.

Mon devoir, celui du Gouvernement, est de rester dans le temps de l’action, pour répondre aux aspirations légitimes de tous à une vie meilleure.

Il nous faut continuer à apporter de l’eau au Sénégal qui a soif ; éclairer le Sénégal qui vit dans l’obscurité ; désenclaver nos terroirs isolés du reste du pays ; rendre l’éducation et la santé accessibles à tous, dans nos villes et dans nos campagnes ; et libérer nos mères, nos sœurs et nos filles des corvées domestiques épuisantes que la machine devrait faire à leur place.

Dans le même esprit de développement solidaire et inclusif, j’ai demandé au gouvernement d’étudier les conditions de rémunération des Chefs de village, qui, en tant que relais indispensables de l’administration, exercent une mission de service public, souvent à leur propre charge.

Voilà, mes chers compatriotes, les préoccupations qui continueront de retenir mon attention et de mobiliser mes efforts ; parce que c’est leur solution qui conditionne le progrès et le bien-être de notre pays.

Et voilà pourquoi je poursuivrai sans relâche la politique de bonne gouvernance à tous les échelons de l’Etat et de ses démembrements.

C’est en effet dans la bonne gestion des affaires publiques que nous pourrons mieux dépenser nos ressources, financer nos efforts d’émergence, satisfaire les besoins sociaux de nos populations, offrir à notre secteur privé les meilleures conditions d’épanouissement, et ouvrir à notre jeunesse de nouvelles perspectives d’éducation, de formation et d’emploi.

Mes chers compatriotes,

A quelques mois des élections législatives du 30 juillet prochain, je me réjouis du bon déroulement des opérations de refonte du fichier électoral, décidée à l’unanimité et sans débat à l’Assemblée nationale.

Avec un total de 5.501.667 enrôlés à la date du 29 mars 2017, les inscriptions dépassent déjà largement l’objectif de 4.000.000 fixé dans la loi.

Le gouvernement est en train de prendre toutes les dispositions requises pour la tenue d’un scrutin sincère, régulier et transparent, à la hauteur de notre tradition démocratique.

La célébration de notre liberté retrouvée nous donne aussi l’occasion de réfléchir sur notre culture, comme facteur de cohésion sociale, qui participe à l’effort d’édification de la conscience nationale ; parce que c’est notre culture qui incarne notre identité collective, fait le récit de notre histoire et aide à sauvegarder nos valeurs de civilisation.

Je rends hommage à tous les hommes et femmes de culture qui, par leur génie créateur, contribuent au rayonnement de notre pays, à l’image de nos brillantes performances à la Berlinale 2017 et à la dernière édition du Fespaco.

En soutien à notre patrimoine culturel, le gouvernement a consenti d’importants efforts, avec :

- la réhabilitation d’édifices religieux et lieux de mémoire ;

- la création de la Sénégalaise du droit d’auteur et des droits voisins ;

- la contribution à la mise en place de la Mutuelle nationale de santé des acteurs culturels, au titre de la Couverture Maladie universelle ;

- le doublement du budget de la Biennale de l’art africain contemporain, porté désormais à 500 millions de francs CFA ;

- la rénovation de l’ancien Palais de Justice et sa transformation en Palais des Arts ;

- et le lancement prochain des chantiers de l’Ecole nationale des Arts et Métiers de la Culture, et de la Bibliothèque nationale.

Je me réjouis, également, de recevoir dans quelques jours la communauté culturelle et artistique, dans le cadre de la célébration de l’année 2017 comme année de la culture.

Mes chers compatriotes,

Plus qu’un rituel et une fin en soi, la fête de l’indépendance nous rappelle la gravité qui s’attache à la liberté.

L’indépendance signifie et magnifie notre vocation naturelle à être et rester un peuple libre. En même temps, elle crée la responsabilité qui nous met seuls face à notre destin.

Notre liberté est entre nos mains. C’est par nos propres efforts que nous la conforterons, en gagnant la bataille du développement économique et social.

C’est ainsi que nous accomplirons notre destin de peuple libre.

C’est ainsi que nous réaliserons le rêve des anciens et que nous mériterons leurs sacrifices.

C’est ainsi que nos enfants, et des générations après eux, seront fiers de l’héritage que nous leur aurons légué.

L’œuvre est noble et grandiose. Chacun de nous peut contribuer à son édification.

A cette fin, je tends la main à tous et à toutes, pour travailler ensemble, dans l’unité et la cohésion nationales.

Vive le Sénégal, toujours libre, uni et en marche vers le progrès !

Bonsoir et bonne fête de l’indépendance.

Last modified on mardi, 04 avril 2017 21:49


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.