Vidéos (44)

Dans le cadre du Plan Sénégal Emergent (PSE) et de ses nouveaux Pôles urbains, voici un film présentant la Phase 2 des Projets présidentiels.

La Sspp Le Soleil et la Radiodiffusion télévision sénégalaise (Rts) ont signé, hier, une convention de partenariat pour la coproduction d’une émission télévisée traitant de l’économie. De périodicité mensuelle, « Eco mag » sera diffusée le 15 mai prochain après le Journal télévisé de 20 heures. Cette collaboration témoigne d’une volonté commune de rendre accessible l’information économique et proposer une nouvelle offre répondant aux exigences de l’heure.

Le dynamisme économique doit être accompagné par un traitement médiatique qui prend en charge les besoins en information des institutions financières sans la rendre rébarbative pour les populations. Cheikh Thiam et Racine Talla, respectivement directeur général du Soleil et de la Rts s’y engagent à travers l’émission mensuelle de 26 minutes, « Eco mag ». Ce partenariat entre deux entités traduit, selon Cheikh Thiam, une commune volonté d’être constamment en cohérence avec leur mission de service public. « Cette convergence est devenue une nécessité », a dit le Dg du Soleil. En outre, le contenu à caractère économique du Plan Sénégal émergent, implique que les Sénégalais s’en imprègnent davantage. Cette coproduction s’inscrit dans une « approche didactique car explicitant certaines notions économiques qui ne sont pas accessibles à tout le monde », renseigne-t-il, convaincu des larges possibilités des deux supports à proposer une émission de référence. En cela, l’expérience du Soleil dans ce domaine peut être d’un grand apport.

partenariat Soleil RTS 2Un premier jalon
Le partenariat entre « Soleil Business » qui en est à son troisième numéro et le Financial Times en est une parfaite illustration. Son offre diversifiée sera mise à profit pour étoffer cette émission avec des enquêtes, des rubriques de services, des portraits, l’abécédaire de l’économie… En sus de l’éclairage d’experts sur des questions ponctuelles,  il est prévu de faire le focus sur la « Une » du Soleil Business. L’objectif est de « mettre en synergie des expériences pour dynamiser un partenariat en mesure d’instaurer un débat économique fécond », indique Cheikh Thiam.

Racine Talla voit dans cette initiative « une concrétisation d’un souhait longtemps exprimé car les deux supports ont toujours collaboré de manière informelle ». Ce partenariat est d’autant plus opportun qu’il met en relation deux entités « unies autour des objectifs globaux de l’Etat du Sénégal ». Elles sont appelées à évoluer face aux mutations technologiques. La Rts, avec ses journalistes aux compétences louées, compte, à en croire son directeur général, s’appuyer sur l’expérience du quotidien national «Le Soleil» dans ce domaine pour offrir un « paquet substantiel aux citoyens » à qui l’on doit livrer une information accessible, malgré la complexité du fait économique. Ce n’est là qu’un premier jalon. La collaboration pourrait être élargie à l’impression. Malick Ciss, rédacteur en chef du Soleil Business, entend, avec cette émission, donner une image moins « hostile » à l’économie par une démarche pédagogique adossée, toutefois, aux principes  généraux de cette discipline. Le Soleil n’exclut pas d’étendre ce type d’initiatives à d’autres supports médiatiques.

Alassane Aliou MBAYE

Le dialogue national inclusif, réunissant des représentants de partis politiques, de la société civile, des organisations patronales, des autorités coutumières, a débuté au Palais de la République, samedi à Dakar, peu après 16 heures (locales et Gmt), sous la présidence du Chef de l’Etat, Macky Sall.

« J’ai souhaité engager un dialogue national inclusif qui concerne les questions majeures qui engagent notre Nation », a dit Macky Sall, en ouvrant les travaux.

« Le dialogue va porter sur certains aspects de la révision constitutionnelle, l’adoption du code général des collectivités locales, la nouvelle législation foncière, et la réforme des codes de l’environnement, minier et pétroliers », a encore dit Macky Sall.

Poursuivant, il a indiqué que les discussions vont également porter sur les secteurs de l’éducation et de la santé, minés par des grèves cycliques.

Selon le chef de l’Etat, les concertations vont se poursuivre sous des formats appropriés et sur des thématiques nationales, sous la supervision du Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, et du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo.

Fin avril, le président Sall avait profité d’une cérémonie de présentation de condoléances, pour annoncer un dialogue politique d’abord, avant que le Conseil des ministres du 18 mai fixe la date de la rencontre et précise qu’il s’agira d’un dialogue national et inclusif.

Ainsi, 400 invitations ont été lancées pour ces concertations qui vont réunir des acteurs politiques, de la société civile, des religieux et des autorités coutumières.

Du côté de l’opposition, le Parti démocratique sénégalais (Pds) de l’ex-président Me Wade a décidé d’y participer contrairement au Rewmi de l’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, de Bokk Gis-Gis de l’ex président de l’assemblée nationale et du Grand Parti de Malick Gakou.

Ces quatre partis avaient appelé à voter non au référendum du 20 mars dernier axé sur 15 réformes à apporter à la constitution sénégalaise.

Le dialogue national inclusif, réunissant des représentants de partis politiques, de la société civile, des organisations patronales, des autorités coutumières, a débuté au Palais de la République, samedi 28 Mai 2016, sous la présidence du Chef de l’Etat, Macky Sall.

En vidéo, le récapitulatif de la semaine du Président de la République du sénégal, S.E.M. Macky Sall, au 19 mai 2016.


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.