Sur les traces de la seule victime sénégalaise des attentats de Bruxelles

17 Mai 2016
2063 times

35 morts et 101 blessés. C’est le bilan fourni par les autorités belges après les attentats de Bruxelles du 22 mars dernier. La diplomatie sénégalaise faisait état de zéro victime. Pourtant, quelques semaines plus tard, la chancellerie sénégalaise à Bruxelles a reçu un curieux appel d’une personne se présentant comme sénégalaise et qui était gravement blessée lors des explosions à l’aéroport de Zaventem de Bruxelles.

« Tout juste après les attentats, les communications avec les autorités belges m’ont permis d’apprendre qu’il n’y avait pas de victime sénégalaise », nous confiait Amadou Diop, l’ambassadeur du Sénégal à Bruxelles, le 24 mars 2016, soit deux jours après les attentats ayant fait, au total, plus de 130 victimes (morts et blessés) dans la capitale belge. Près d’un mois plus tard, la situation est tout autre. D’abord recoupées, plusieurs informations mènent vers un nom : Laye Kane Diallo, un Sénégalo-américain blessé dans les attentats à Bruxelles et hospitalisé à Charleroi. Contactés, les services diplomatiques sénégalais à Bruxelles confirment sans mal l’information.

« Nous voudrions porter à votre connaissance qu'un individu se déclarant ressortissant de notre pays, mais identifié comme citoyen américain sur la liste des victimes établie par les autorités belges parce qu'il était porteur d'un passeport américain, a pris contact avec l'ambassade pour signaler qu'il a été blessé au cours desdits attentats ». Du côté de l’avenue Franklin Roosevelt, où se trouve l’ambassade du Sénégal à Bruxelles, on confirme également l’identité du blessé sénégalais. Il s’agit bien de Laye Kane Diallo qui était toujours hospitalisé à Charleroi en fin avril. De sources diplomatiques, Laye Kane Diallo détiendrait « des documents américains au moment des événements ». Des échanges ont existé entre Laye Kane Diallo et les services diplomatiques sénégalais à Bruxelles. « Ce qui nous a permis de constater que les services belges compétents lui ont apporté toute l'assistance requise, confie un diplomate sénégalais. Son état s'est bien amélioré et il espère retourner bientôt aux Etats-Unis d'où il était venu, dans le cadre de ses activités commerciales ».

Retour sur une matinée tragique
En remontant le fil des événements, Laye Kane Diallo est présent à l’aéroport de Zaventem, ce 22 mars à 8 heures, où il s’apprête à embarquer afin de retourner aux Etats-Unis après un séjour en Europe dans le cadre de ses activités professionnelles. L’une des deux explosions ayant lieu dans l’aéroport bruxellois le pulvérise, occasionnant plusieurs blessures sérieuses. Le pronostique vital est engagé. Laye Kane Diallo raconte avoir reçu « huit (8) opérations » et est dans l’attente d’une neuvième « pour extraire une neuvième pointe qui lui aurait percé la gorge ». Blessé et acheminé à l’hôpital de Charleroi, les services diplomatiques sénégalais sont passés à côté de son cas puisqu’il « a voyagé avec son passeport américain ». « Nous ne connaissons pas les détails de son état civil parce qu’il nous a confirmé qu’il n’a voyagé avec aucun document sénégalais », poursuit un représentant de la diplomatie sénégalaise. Contacté, l’ambassadeur Amadou Diop évoque une situation inédite. « C’est une personne qui a été répertoriée comme américaine. Elle fait partie des victimes américaines, car ayant voyagé avec un passeport américain. Les autorités belges nous ont soumis les informations selon la nationalité des victimes ». Si Laye Kane Diallo dispose d’une nationalité américaine, « il parle bien le wolof du pays », précise le diplomate sénégalais. Ce qui induit une probable double nationalité. Les détenteurs de plusieurs nationalités voyagent souvent avec le passeport qui leur permet d’avoir moins de tracasserie administrative. Pour beaucoup d’entre eux, ce n’est pas une manière de renier leurs origines. Après sa neuvième opération pour extraction d’une pointe qui lui aurait percé la gorge, Laye Kane Diallo n’a plus donné signe de vie.

Par Moussa DIOP

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.