grandair

Pour une tête moins vulnérable

18 Mai 2016
1659 times

Sept jours après sa naissance, Bébé se retrouve avec une nouvelle tête. Sa marraine, une petite calebasse contenant de l’eau, du mil, des noix de cola, quelques piécettes d’argent et des lames à la main, le dépouille de tous ses cheveux.

Le nouveau-né et sa mère sacrifient ainsi au conformisme social dans le brouhaha d’un baptême où ils ont le sentiment que leur intimité n’existe plus. Ils ont certes vécu le rituel, mais ne l’ont pas forcément compris.

Pourquoi rase-t-on le crâne frêle d’un bébé que sa génitrice ose à peine toucher ? La seule réponse qu’on me donne est plus culturelle que religieuse. « Les cheveux du bébé à la naissance sont souillés. Donc, il faut s’en débarrasser ». Mais là, mon intelligence m’interpelle. Si les cheveux du nouveau-né sont souillés, cela suppose que son corps aussi l’est. Donc, va-t-on l’éplucher ? J’en ai déduit que toute culture n’est pas sagesse.

Une fois les tifs coupés, sa grand-mère, une wolof du Jolofen évalua le poids en or pour le donner en aumône. Son grand père qui est un vrai sérère du Sine quant à lui, les additionna au cordon ombilical et en fit un gris-gris pendentif chargés de le protéger contre les maux de ventre jusqu’au sevrage. Sa « badiène », diola, ne s’y oppose guère car entre diola et sérère, la parenté culturelle n’est pas que feinte.

Par Marame Coumba Seck

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.