grandair

Le transitaire connait bien la marchandise

18 Mai 2016
4702 times

« Le Soleil » se propose de revenir, chaque semaine, sur ces métiers qui  nous ont tant fascinés, sans que l’on sache forcément, ce qu’ils  recouvrent, d’exigences et de nécessité. Cette semaine, visite guidée du métier de transitaire.

Le transitaire organise le transport de marchandises en relation avec les douanes et les chargeurs. Il est l’interlocuteur des intervenants de la chaine des transports et l’administration des douanes. Il est chargé du mouvement physique ou documentaire de la marchandise en entrepôt ou  du transfert sous un autre régime. Pour exercer cette fonction, il faut être agréé. L'agent de transit est chargé de l'expédition et du suivi de marchandises pour les entreprises de commerce.  Par ces temps, le métier d'agent de transit est très demandé par les grandes entreprises. Cette forte demande se justifie par la rapidité des échanges marchands internationaux. Toute personne physique ou morale remplissant les conditions requises peut faire la demande et aspirer devenir transitaire. Au Sénégal,  pour cela, il faut une lettre de demande d'agrément adressée au directeur général du Port Autonome de Dakar, président de la Commission consultative portuaire.

Mission de l’Agent de transit
« Un certificat d'imposition à la patente de l'année en cours avec indication du tableau de la partie ou de la classe,  un certificat d'inscription au registre du commerce et NINEA,  un certificat d'inscription à la  Caisse de sécurité  sociale pour les sociétés nouvellement créées ou une attestation de régularité pour les sociétés en activités sont également requis », informe Cheikh Ba, agent transit. L’aspirant au métier de transit doit également fournir  un certificat d'inscription à l'Ipres pour les sociétés nouvellement créées ou une attestation de régularité,  pour les sociétés en activité. Une attestation de l'inspecteur du travail prouvant que le demandeur est en règle avec la législation en vigueur, en matière de sécurité sociale, accidents de travail et non retard de paiement des salaires est également nécessaire, précise-t-il. Concernant les sociétés, les états financiers de l'exercice écoulé dûment certifié par un Commissaire aux comptes, si la société fonctionne ou un Business plan détaillé si la société est nouvellement créée doivent être fournis. Une copie certifiée de l'arrêté d'agrément en qualité de commissionnaire en Douane est aussi réclamée, informe-t-il. Le demandeur devra fournir une  attestation d'agrément des locaux pour l'activité de transit, délivrée par la direction  du commerce intérieur. Un certificat de non condamnation pou infraction grave à la réglementation douanière et fiscale délivré par la direction des enquêtes douanières. Un capital minimum de 15 millions de FCFA devra être entièrement libéré, par acte notarié, dans la procédure de demande. Pour l'expérience professionnelle, la société devra justifier, au sein de son personnel  d'encadrement, de cadres confirmés dont un ayant au moins 10 années d'expérience, dont 5 années dans la profession de transitaire avec des  certificats de travail et autres attestations à l'appui Fiscalité : le demandeur devra présenter un quitus délivré par la  direction des impôts.  Quel est le coût ?  Il est gratuit. Un agrément sous forme d'arrêté ministériel est alors délivré. Le délai de délivrance est d’un  mois. La durée de l'agrément est indéterminée.

L'agent de transit a un rôle clé pour les sociétés commerciales. Il est chargé d’acheminer les marchandises de la sortie des entrepôts,  jusqu'à leur destination finale, il faut valider un parcours à la fois légal,  mais aussi tarifaire. Youssoupha Guissé capitalise une vingtaine d’années d’expérience dans le transit, il décrit son métier de «personne morale de droit privée. Le transitaire a pour objectif, notamment, la réalisation, pour un tiers, des formalités de passage de marchandises ou d'effets personnels d'un territoire douanier à un autre. Il peut revêtir différents statuts : celui de transitaire mandataire, s'il est lié à son client par un contrat de mandat, et celui de transitaire commissionnaire, s'il est lié par un contrat de commission », informe-t-il. Le rôle  du transitaire consiste à étudier le moyen le plus approprié pour le type de marchandise à expédier et en fonction de sa destination finale. Il gère les aspects réglementaires relatifs au transport de marchandises, dans le monde et à l'import-export. Il assure enfin les formalités administratives de rédaction de documents de douane.

Devenir Agent de transit
L'agent de transit doit être particulièrement rigoureux et méthodique. Il doit  respecter toutes les formalités et conditions réglementaires, souvent complexes, est en effet indispensables au bon acheminement des produits finis. Le commissionnaire de transport doit être réactif et savoir gérer les imprévus, notamment administratifs. L'agent de transit acquiert ses responsabilités avec le temps et l'expérience. Il commence souvent en stage ou en contrat de qualification et doit faire ses preuves sur le terrain. Sa carrière pourra s'orienter vers des fonctions commerciales ou des métiers de la douane, plaide Youssoupha Guissé.Un transitaire est une personne ou une entreprise mandatée par l'expéditeur ou le destinataire d'une marchandise qui doit subir plusieurs transports  successifs. Sa mission est d'organiser la liaison entre les différents  transporteurs et d'assurer ainsi la continuité du transport, ainsi que toutes les opérations administratives connexes s'y rapportant, réglementation  douanière gestion administrative, et financière, du personnel, commerciale, des  assurances des litiges, des crédits documentaires, et de la représentation fiscale etc.. Il est possible de débuter avec un bac pro en poche. Il s'agit du bac pro Logistique ou du bac pro Exploitation des transports. La plupart du temps, un bac+2 est cependant recommandé et l'évolution sera plus rapide. Il existe des formations en Bts en Transport ou Dut gestion logistique et transport. Certains transitaires ne prennent en charge que les expéditions nationales. Les transitaires internationaux, eux, ont des compétences supplémentaires leur permettant de réaliser la préparation des documents import-export et le dédouanement des marchandises. Lors d'un envoi international de marchandises, le transitaire constitue un dossier comprenant l'ensemble des documents export. Ces documents exports sont présentés à la douane du pays d’arrivée des marchandises.

Par Oumar BA

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.