grandair

Crash de l’hélicoptère de l’armée : Hommage à un héros malien en terre sénégalaise

26 Mar 2018
765 times

Le crash de l’hélicoptère de l’armée, le 14 mars dernier, à Missirah, est de ces souvenirs atroces imprimés dans la mémoire collective du peuple sénégalais. La douleur n’est pas encore assoupie.

Elle est vive parce que les drames de nos temps nous assaillent par la floraison d’images. L’humanité peut tirer fierté de celles qui nous ont montré un homme d’une saisissante bienveillance secourant des âmes désemparées. Madou Diarra, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a fait preuve de bravoure mais surtout de détermination. Il est venu à bout de sa peur légitime pour être utile à ses semblables accablés par le sort, gémissant de désespoir dans la mangrove et le noir. Il a su entretenir l’espoir face à la douleur. Ce pêcheur est un témoin oculaire de ce drame national. Il a eu le réflexe salvateur, dans un premier temps, de secourir les passagers coincés dans l’épave. Les cris de détresse en ont rajouté à son investissement digne des meilleurs éloges. Ayant compris qu’il ne pourrait y arriver tout seul, ce Malien d’origine, âgé de 27 ans, a alerté les populations riveraines qui se sont jointes à cet élan de solidarité. Ensemble, ces êtres inspirants ont sauvé les rescapés avant même l’arrivée des secours.

L’émotion et la peur ne se sont pas emparées de lui. Elles n’ont pas non plus affaibli son engagement infaillible.  Le divin l’a mis au bon endroit et au bon moment. Car rien, dans ce monde, n’est fortuit. Il met sur le chemin de ses créatures éprouvées l’ange du salut. Il ne s’est pas débiné pour parler de manière triviale. Il n’a pas témoigné de l’indifférence à l’égard de ces hommes et femmes dans le désarroi. Mais, au-delà de la reconnaisse que lui doit toute une Nation, il est un exemple d’altruisme dans ce monde qui pullule d’individualistes.

Dans la plus grande discrétion, sans ameuter les louangeurs et toute la République compatissante, cet homme s’est singularisé par sa générosité d’âme, sa vaillance. Il est un héros pour ceux qu’il a participé à sauver, pour nous tous qui croyons encore à l’homme. Madou Diarra a fait montre d’une grande humanité. La Nation lui doit une belle chandelle. Qu’elle lui témoigne toute sa gratitude.

Oumar BA

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.