grandair

Sarko ou l’amère ironie de l’histoire

26 Mar 2018
843 times

En 2007, Nicolas Sarkozy, alors président de la République française, avait, à l’occasion de son premier déplacement en Afrique subsaharienne, suscité une vive émotion en évoquant notamment le drame de l’Afrique ainsi présenté : « L’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire », disait-il. « Le paysan africain qui, depuis des millénaires, vit avec les saisons, dont l’idéal de vie est d’être en harmonie avec la nature, ne connaît que l’éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles ».

Il l’avait dit sans sourciller et avec condescendance. Ironie du sort, c’est en Afrique, pas suffisamment entrée dans l’histoire, que la sienne risque de s’écrire. Il aurait été de connivence avec une âme qu’il vouait aux gémonies et qui désormais le hante et saborde ses entreprises politiques. Le président sénégalais Abdoulaye Wade avait, à l’époque, fustigé ce discours. Il l’avait même raillé en ces termes : « Sarkozy vient d’arriver au pouvoir, il a beaucoup à apprendre ». Quelques années plus tard, une enquête sur un supposé financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, en 2007, s’est accélérée et a causé son placement en garde à vue avant sa mise en examen. Le juge suspecte de possibles flux financiers impliquant des protagonistes liés au régime de l'ancien guide libyen Mouammar Kadhafi et l’entourage de Nicolas Sarkozy plus que jamais accablé par le sarcasme du temps.

Par Oumar Ba

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.