grandair

La classe de la «second lady» du Ghana

29 Mar 2018
1102 times

Samira Bawumia est devenue au fil du temps l’ambassadrice du Ghana en matière de mode qui, à chacune de ses apparitions, fait sensation.

Maman de quatre enfants, Samira est admirée et aimée par beaucoup pour son impressionnant goût pour la mode. Bon nombre de gens ont cependant reconnu le fait que la seconde dame (elle est ainsi appelée parce qu’elle est la femme du vice-président du Ghana, Dr Mahamudu Bawumia) est exemplaire en matière de style et d’élégance. Samira est la fille de Alhaji Ahmed Ramadan, ancien président de la People’s National Convention, et de Hajia Ayesha Ramadan.

Comme son père, c’est une grande figure politique. Mais au sein du Nouveau Parti patriotique, NPP, du Président Akufo Addo, actuel Président du Ghana.
Sa beauté, à chaque sortie officielle et privée fait couler beaucoup d’encre et de salive au Ghana. L’élément clé de la dernière campagne présidentielle au sein du NPP était la famille Bawumia. Alors que le Dr Mahamudu Bawumia briguait la Vice-présidence aux côtés de Nana Akufo-Addo, son épouse Samira Bawumia était l’étoile principale de sa campagne. Tête bien faite et surtout bien pleine, elle est polyglotte et parle cinq langues du pays : Ewe, Ga, Twi, Fanti et la langue maternelle de son mari, Mamprusi.

Samira est diplômée en sciences sociales, en droit et en sociologie à l’Université Kwame Nkrumah des sciences et de la technologie. Elle a été meilleur étudiant en Master of Business Administration (MBA) pour la gestion de projet à GIMPA. Elle est l’une des rares personnalités qui fait l’unanimité au Ghana par son caractère et son style de vêtements. Elle est surtout très fière de son teint bien noir.
Ne dit-on pas  « Black is beautiful » ?

 

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.