grandair

Avec les smartphones P20, Huawei déclare la guerre à Samsung et à Apple

09 Avr 2018
780 times

Huawei, troisième fabricant mondial de smartphones, lance son nouveau produit, le P20, face aux modèles concurrents de son grand rival sud-coréen.

Spots à la radio, campagne de publicité à la télévision, lancement mondial au Grand Palais, là où d’habitude Karl Lagerfeld fait défiler les mannequins de Chanel… Rien n’est trop beau ni trop cher pour les P20 de Huawei, la dernière gamme de smartphones lancée ce mardi, à deux pas de la Seine, par le constructeur de Shenzhen. Celui-ci a sorti le grand jeu pour imposer ses nouveaux téléphones : le P20 et le P20 Pro. Si tous les deux misent sur la photo et l’intelligence artificielle, ce dernier modèle est le véritable « coup » technologique. Il s’agit, en effet, du premier smartphone au monde à avoir trois objectifs photo, alors que la norme actuelle du marché est de deux. Il sera disponible dès aujourd’hui en France et en Europe occidentale pour 899 euros. Le P20 est, lui, à 649 euros. Cette dernière famille de smartphones est une arme de poids pour Huawei dans la guerre sans merci que celui-ci mène à Samsung et Apple. A eux deux, le Sud-coréen et l’Américain captent presque 35% du marché, selon les chiffres 2017 du cabinet Gartner. Huawei, lui, arrive à la troisième place, avec presque 10% des parts. « Samsung cherche à maintenir son avance sur Apple, mais Huawei, lui, vise directement Samsung », explique Annette Zimmermann, analyste mobile chez Gartner.

Profil bas à la Mecque du mobile
Le constructeur chinois rêve depuis des années de devenir numéro un. Même s’il est l’un des deux seuls constructeurs au monde (avec son compatriote Xiaomi) à avoir augmenté sa part de marché au dernier trimestre, sur un marché globalement en maturation, Huawei vend toujours deux fois moins d’appareils que Samsung. En 2017, selon Gartner, le Sud-coréen a vendu plus de 320 millions d’unités, contre 153 millions pour le constructeur chinois. « Huawei est le numéro trois mondial mais ils ne veulent pas rester à cette place : ils visent clairement le leadership, on aurait tort de l’oublier », rappelle Thomas Husson, analyste principal au sein du cabinet Forrester à Paris. « Le fait de lancer le téléphone à Paris témoigne d’ailleurs de leur volonté de jouer avec les codes du luxe et du “lifestyle”, tout en confortant leurs parts de marché en Europe, celles qu’ils n’ont pas aux Etats-Unis. »

C’est la deuxième fois que Huawei choisit la capitale française pour un lancement mondial. En 2014, le P7 avait déjà été dévoilé à Paris. Les P10, qui précèdent les P20, avaient été mis sur le marché, de leur côté, à Barcelone, en 2017. Mais cette année, en février, Huawei avait fait profil bas à la Mecque du mobile. Doublé par Samsung, qui en avait profité pour dévoiler sa dernière gamme, les S9, le constructeur chinois s’était contenté d’annoncer une tablette et un nouvel ordinateur portable.

Le patron de la division grand public, Richard Yu, avait reconnu que le P20 devait encore subir quelques petits réglages techniques… Un mois plus tard, Huawei contre-attaque, avec Samsung comme cible. « Avec le P20, on est clairement positionné en face », reconnaît François Hingant, responsable du marketing chez Huawei Consumer France. D’ailleurs, pendant plus de deux heures, Richard Yu n’a cessé, mardi, de comparer les performances du P20 avec celles du S9 de Samsung et de l’iPhone X d’Apple.

Source Les Echos

Rate this item
(0 votes)


AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.