Pour vos insertions, contactez la Régie publicitaire de la SSPP Le Soleil

Coopération : La Chine et l’Afrique s’engagent à lutter contre les problèmes de santé

La coopération sino-africaine est entrée dans sa phase active. Des ministres africains de la Santé et des fonctionnaires chinois unissent leurs forces pour lutter contre les problèmes de santé les plus urgents en Afrique.

A cet effet, une première conférence s’est tenue en Chine, dans le cadre du Forum sur la coopération sino-africaine (Fcsa) depuis sa création, en 2000. Elle a abouti à la signature de la déclaration de Pékin sur les progrès de la coopération sino-africaine en matière de santé. « C’est une feuille de route qui définit les principaux maux dont souffrent les pays africains en matière de santé. Le Vih, le paludisme, les bilharzioses, la santé de la reproduction, les vaccinations et les maladies à prévention vaccinale, entre autres, s’inscrivent dans cette perspective », lit-on dans le texte. Ladite déclaration renforce les engagements des gouvernements qui consistent à élaborer et mettre en œuvre des stratégies relevant de l’initiative des pays afin de réaliser des progrès durables dans le secteur de la santé et d’améliorer la vie des habitants de tout le continent. Selon le ministre sénégalais de la Santé, Awa Marie Coll Seck, ce partenariat est fondé sur les expériences et la vision qu’ils ont en commun. Aujourd’hui, la Chine et les pays africains examinent les voies et moyens de tirer parti de ces progrès pour dégager de nouvelles ressources, des innovations et un esprit d’initiative, en vue de réaliser des progrès dans le secteur de la santé en Afrique.

Au nombre de ces objectifs figurent le renforcement d’aptitude des ressources humaines dans les pays africains, le soutien dans la capacité de fabrication nationale et l’accès accru à des produits de santé à faibles coûts et de haute qualité. Le ministre chinois de la Santé nationale et de la Commission de la planification familiale, Dr Li Bin, a rappelé que le partenariat entre la Chine et l'Afrique est enraciné dans l'humanitaire, comme le président Xi l’a décrit. « C’est un amour qui n'a pas de frontières », a-t-elle déclaré.

Les représentants de l’Organisation mondiale de la santé (Oms), l’Onusida, l’Unfpa, l’Unicef, l’Union africaine, la Banque mondiale, Gavi Alliance et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme étaient présents au Forum à titre d’observateurs. Ces derniers jouent un rôle crucial dans les progrès ayant déjà été réalisés dans le domaine de la santé tant en Chine que dans les pays africains, et leurs expertises et expériences permettent de soutenir, de façon plus efficace et plus organisée, une coopération sino-africaine en matière de santé.

La directrice générale de l’Oms, Dr Margaret Chan, trouve que ces nombreuses années de collaboration entre la Chine et l’Afrique sont l’expression de l’amitié et de la bonne volonté qui caractérisent leurs relations depuis longtemps. Elle estime que la Chine est désormais une force importante dans le développement de l’Afrique. « Cette relation offre un bon exemple de coopération Sud-Sud pour un développement basé sur le respect et les intérêts mutuels », a-t-elle souligné.

Tata SANE

{fcomment}

{nice1}

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

margeLarge


Les sous-sites du SoleilOnline

AVERTISSEMENT

La SSPP « Le Soleil » met en garde et interdit formellement aux responsables et gestionnaires de sites d’informations, établis au Sénégal ou ailleurs, de poster les articles publiés sur le portail Internet du « Soleil », à l’adresse www.lesoleil.sn. La SSPP « Le Soleil » ne tolérera aucune entorse à cette interdiction. Seule est permise la publication de liens directs pour rediriger l’internaute vers l’adresse www.lesoleil.sn

PARTENARIATS

Les gestionnaires de sites qui le souhaitent peuvent adresser une demande de partenariat avec la SSPP « Le Soleil » qui en définira les modalités et fixera les conditions d’utilisation des articles, photos, logos de son portail Internet. En cas de manquements, la SSPP « Le Soleil » se réserve le droit d’engager immédiatement des poursuites judiciaires envers les contrevenants, pour violation du respect des droits d’auteurs.