Plus de 212.000 élèves ont passé le Cfee et l’Entrée en 6ème

La session 2011-2012 de l’examen du Certificat de fin d’études élémentaires a démarré, hier, à 8h. Ainsi, 212.408 candidats ont composé dans 1552 centres d’examen. Le ministre de l’Education nationale a visité quelques centres d’examen situés dans le département de Dakar.
Mardi 26 juin 2012, il  est 8h. Dans la cour de l’école Mamour Diakhaté plane un silence de cathédrale. La cour de l’école, habituellement animée par le bruit des jeux des élèves, a changé d’atmosphère. Examen de fin d’année oblige. En lieu et place des distractions et autres bavardages, la concentration et la cogitation règnent en maître. Devant une feuille blanche, un stylo à la main, les candidats affrontent la première épreuve de la matinée. L’expression écrite.
L’intitulé du sujet parle de la rédaction d’une lettre adressée à un ami pour lui raconter une manifestation culturelle ou sportive organisée à son école. Un sujet jugé abordable par les potaches. Pour Ndéye Amy Goudiaby, élève à l’école élémentaire de Soumbédioune, et Mouhamed Diallo, pensionnaire du collège notre Dame du Liban, le sujet a été facile et ils espèrent avoir de très bonnes notes. Du côté de l’administration, toutes les dispositions techniques et matérielles sont prises pour un bon déroulement de l’examen. Sur le plan des ressources humaines, un nombre suffisant d’enseignants a été convoqué pour la surveillance et la correction des épreuves. Les seules absences notées étaient surtout celles des candidats libres qui font présentement des évaluations dans les collèges, précise Mamadou Diouf et Mamadou Diatta, tous deux présidents de jury.
Et comme il est de coutume, le ministre de l’Education nationale, à la tête d’une délégation, s’est rendu successivement dans les centres d’examen de  Mamour Diakhaté, Ouagou Niayes 2, Stella Maris et Notre Dame du Liban. Partout où il est passé, le ministre Ibrahima Sall a dit sa satisfaction pour le bon démarrage de l’examen du Certificat de fin d’études élémentaires et de l’Entrée en sixième. Le ministre s’est aussi félicité du fait que les filles deviennent de plus en plus nombreuses que les garçons dans le cycle élémentaire. Ce qui dénote, pour lui, que le gouvernement du Sénégal a réussi sa politique de scolarisation des filles. Cette année, sur les 212.408  candidats, les 110.992 sont des filles, soit un taux de  52,25 % pour ces dernières.

Pape Coly NGOME

Plus de 4.075 candidats dans les centres de Bambey
La communauté scolaire, dans sa composante élémentaire, procède à l’évaluation finale de ses enseignements-apprentissages. Ainsi, 4015 élèves et 60 potaches du franco-arabe cherchent leurs premiers diplômes dans  25 centres d’examens.
L’examen du Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee) et de l’Entrée en sixième s’est déroulé dans le département de Bambey sans incident majeur. Les 4015 candidats et 60 autres pour le  franco-arabe attendus dans 25 centres d’examens ont composé normalement. Parmi les 23 centres du Cfee (classic) et 2 centres d’examen pour le Certificat franco-arabe, quelques-uns ont été visités par l’adjoint au préfet, Cheikh Kane Guèye, et l’inspecteur départemental de l’éducation, Seydou Bèye. Dans la circonscription scolaire, 437 enseignants ont été mobilisés pour les besoins de la surveillance, du secrétariat et du déroulement correct de ces évaluations. Les forces de  sécurité ont pris toutes les dispositions idoines pour permettre aux « futurs cadres » de composer dans la plus grande sérénité.
D’ailleurs, un Comité départemental de développement (Cdd) a été organisé le 5 mai dernier pour cerner les besoins et voir les solutions à mettre en place, afin que l’organisation des examens de l’Entrée en sixième et du certificat se fasse sans trop difficultés. Ainsi, pour la sécurité des centres d’examen du département, l’inspecteur avait sensibilisé le préfet, pour que celle-ci soit renforcée. Le Cdd avait recommandé aux parents d’élèves, à en croire le chargé des examens à l’inspection de Bambey, « de constituer des brigades de persuasion pour un bon déroulement des examens. En même temps, des agents de sécurité assermentés dans la circonscription procéderont à des patrouilles dans les zones dites sensibles ».
Seydou Bèye a mis aussi à contribution les présidents de conseil rural, les services départementaux qui disposent de véhicules, afin que les enseignants chargés de la surveillance de cet examen soient acheminés dans leurs lieux de service dans les conditions les meilleures.

Mamadou Aïcha NDIAYE

Diourbel : Bon démarrage des épreuves
Les examens du Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee) et de l’Entrée en sixième ont bien démarré dans la région de Diourbel.
Pour cette année, la région de Diourbel compte 10.582 candidats répartis en 67 centres d’examens, contre 65 pour l'année dernière. Les filles sont les plus nombreuses. Elles sont au nombre de 5.510, contre 5.082 garçons. Le gouverneur adjoint chargé des affaires administratives, Mamadou Khouma, a, en présence de l’inspecteur d’Académie, dirigé la traditionnelle tournée dans les centres d'examens de la commune de Diourbel, à savoir Paul 6, Serigne Mbaye Sarr, Ibrahima Thioye et Massourang Sourang. Au terme de la visite, M. Khouma a tiré un bilan satisfaisant du déroulement des examens. « Sur ces 4 centres visités, le taux de participation tourne autour de 97 %. Nous avons remarqué que tout se passe bien », a déclaré le gouverneur adjoint. A travers les centres que nous avons visités, a-t-il ajouté, nous n'avons constaté qu'un seul surveillant absent. M. Khouma a saisi cette occasion pour remercier les associations des parents d'élèves qui ont eu à s'impliquer pour mettre les enseignants dans de bonnes conditions de travail.
L’inspecteur d’académie Oumar Ndiaye a salué l’effectif important des filles dans ces examens. Il a souligné que, numériquement, les filles  l'emportent sur les garçons à l'élémentaire. M. Ndiaye a également précisé que, cette année, il y a eu plus de candidats que l’année dernière. « Nous avions, l'année dernière, 10.076 candidats, contre 10.582 pour cette année », a-t-il dit. Selon Oumar Ndiaye, les épreuves se déroulent normalement dans les départements de  Mbacké et Bambey. «Toutes les dispositions ont été déjà prises pour une bonne organisation des épreuves qui se déroulent dans les 67 centres d’examens, contre 65 l'année dernière, à travers la région de Diourbel », a indiqué l’inspecteur d’académie. S’agissant de l'examen de l’Entrée en sixième pour les écoles franco-arabes, M. Ndiaye a noté que le nombre de candidats est passé de 381 en 2011 à 631 en 2012.

Aliou KANDE

Foundiougne : 5.775 candidats vont concourir
Les examens d’Entrée en sixième et du Certificat de fin d’études élémentaires ont démarré, hier, dans tout le département de Foundiougne, qui compte près de 5.775 candidats. Des moyens logistiques importants ont été mobilisés pour faire face aux difficultés liées à l’enclavement de certains centres des zones insulaires.
Ils sont près de 5.775 candidats à passer, aujourd’hui, les examens d’Entrée en sixième et du Certificat de fin d’études élémentaires dans les 39 centres du département de Foundiougne. Un comité départemental de développement a été organisé, auparavant, pour assurer le déroulement correct de ces deux concours. Au total, 560 enseignants ont été requis pour assurer la surveillance et la correction. Selon l’inspecteur départemental Baboucar Diouf, la bonne disponibilité du Commandement territorial du département a permis la mobilisation d’importants moyens pour faire face, par exemple, à l’acheminement des examinateurs dans les zones insulaires, comme Niodior, Dionewar, Bassoul, Bitenty, et Djirnda. Il faut dire que la principale difficulté du département de Foundiougne, c’est l’accessibilité des îles. Depuis longtemps, a déploré M. Diouf, l’Iden sollicite en vain une vedette auprès des autorités, afin de résoudre cette équation de l’enclavement des insulaires.  Aussi, à défaut de disposer de cette vedette, trois pirogues ont été mobilisées pour acheminer les examinateurs dans les centres d’examens des îles qui abritent près de 27 écoles.
Au total, le département de Foundiougne est doté de 228 écoles élémentaires, 28 collèges et une quinzaine de cases des tout-petits et d’écoles maternelles.

A. MBODJ

Plus de 18.000 candidats ont répondu à l’appel à Kaolack
Dans le cadre des examens sanctionnant le premier cycle, notamment le Certificat de fin d’études élémentaires, le gouverneur de la région, accompagné du préfet du département, de l’inspecteur d’académie, des chefs de services, des responsables de syndicats et du représentant de l’association des parents d’élèves, a fait le tour des centres d’examens de la commune de Kaolack.
Le constat fait de visu est que tout s’est bien déroulé. Les élèves ont composé dans de bonnes conditions et les surveillants commis pour la surveillance se sont tous présentés. Selon l’inspecteur d’académie, la même tendance a été observée dans les autres Iden, notamment à Kaolack département, à Nioro et à Guinguénéo.
Le taux de présence des candidats avoisine les 98 % dans la région, ce qui est largement satisfaisant, selon M. Faye, qui s’en est félicité.
A noter que dans la région, il a été dénombré 18 037 candidats, dont 9588 filles qui représentent 53,15 % des effectifs répartis dans 131 centres. Pour l’inspecteur, cette armada a mobilisé 1679 surveillants pour la session. Interpellé sur le paiement des déplacements, M. Ndary Faye a souligné que toutes les feuilles de déplacement en bonne et due forme qui sont arrivées à temps à l’inspection ont été toutes payées. Cependant, reconnaît-il, c’est dans le tas que des réclamations liées à des feuilles qui n’avaient pas été présentées à temps ont été enregistrées, précisément à Kaolack département. A cela s’ajoutent quelques cas de réclamations liées à des distances. Pour ce derniers cas, a souligné l’inspecteur, des dispositions ont été prises avec les services financiers pour payer après vérification.

Mamadou CISSE

A Mbacké, 2.987 candidats veulent décrocher leur premier diplôme
Il est midi passée de 5 minutes. Dans la cour du centre d’examen Mame Mor Diarra de Mbacké, les jeunes écoliers, qui viennent de passer le premier examen de leur vie, sortent un à un. A l’image des élèves du reste du pays, ceux du département de Mbacké subissent les épreuves de l’examen pour le Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee) et le concours d’Entrée en classe de sixième. Selon la candidate Ndèye Penda Mbacké, pensionnaire de l’école primaire Mame Mor Diarra de Mbacké, les sujets sont abordables, notamment les opérations et la rédaction. Mais, elle estime que le problème ne l’est pas du tout. Toutefois, elle espère « faire le plein » dans les autres matières qui restent et réussir pour « faire plaisir » aux parents.Elles sont 1.727 filles qui doivent composer dans le département de Mbacké. Les garçons, eux, sont au nombre de 1.260. Ce qui donne un nombre total de 2.987 candidats dans le département. Ces élèves sont répartis dans 19 centres d’examen, dont les 19 se trouvent dans la commune de Mbacké. Dans la matinée, le préfet du département, Alioune Aïdara Niang, et l’inspecteur d’Académie, M. Dièye, ont fait un tour dans les centres d’examen pour constater l’application des dispositions pour un bon déroulement des examens.

Aly DIOUF

Un examen sans incidents à Mbour
Les élèves des écoles élémentaires de Mbour ont démarré, hier, l’examen du Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee).  Sur les 8494 candidats enregistrés à l’Inspection départementale de l’éducation nationale (Iden Mbour I), 8242 élèves ont débuté les épreuves, selon l’Inspecteur Aïmerou Ndiaye, qui a visité quelques établissements scolaires de la commune, dont Saint Esprit, Badara Sarr, Oncad I, Mbour II et Chades.
Le nombre d’élèves devant passer l’examen est plus important que celui de l’année dernière, où 7837 candidats ont été enregistrés. Les potaches sont répartis dans 46 centres d’examens, contre 42 en 2001.  24 centres se trouvent dans la commune de Mbour. Les autres sont dans l’intérieur du département. Par ailleurs, 938 enseignants sont mobilisés.
L’inspecteur s’est réjoui de la présence massive des filles qui sont au nombre de 4457. M. Ndiaye a également salué le bon déroulement des opérations.

B. DIONE

Share

Archives numériques du soleil

Election de Macky Sall - An II

Plan Sénégal Emergent

Supplément MCA-Sénégal

Spécial Maouloud 2014

Spécial Magal de Touba 2014

RETROSPECTIVE 2013

Cahier Education nationale

Journal 22eme FIDAK

40 ans d'Art et de Soleil

Supplément Enseignement supérieur privé

Spécial Maouloud 2013

Rétrospective 2012

Spécial Magal de Touba 2013

Spécial FIDAK 2012

Spécial Tourisme 2012

François Hollande au Sénégal

Cahier MCA

Spécial Poponguine 2012

Spécial Gamou 2012

Spécial Magal Touba 2012

Spécial Can 2012

Nos partenaires

logo unicef logo unicef apanews

logo unicef

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterToday87146
mod_vvisit_counterYesterday204201
mod_vvisit_counterThis week87146
mod_vvisit_counterLast week1488498
mod_vvisit_counterThis month4143579
mod_vvisit_counterLast month7019090
mod_vvisit_counterAll days94381452

We have: 1289 guests, 1593 bots online
Your IP: 54.197.189.165
 , 
Today: Apr 20, 2014